BGFI – 3 Qualifié
BGFI – Rakka Cash
FDA 10 ans Bannière
BGFI – Payement Impôt
Société

Kasaï-Central : FMMDI initie la traduction en langue nationale des textes favorables aux femmes victimes des VBG

L’organisation non gouvernementale Femme main dans la main pour le développement Intégral (FMMDI) a, mercredi 20 mars 2024, initié les travaux de traduction en langue tshiluba (une des langues nationales de la RDC) des textes juridiques en faveur des femmes et filles victimes des violences basées sur le genre (VBG) au Kasaï-Central.

Cette traduction concerne l’acte d’engagement en faveur des femmes victimes de violences basées sur le genre (VBG) signé par les autorités traditionnelles en 2022 pour abolir les pratiques rétrogrades à l’égard de la femme ainsi que l’édit N°007/K.C/2022 du 03 février 2022 portant suppression des coutumes avilissantes à l’égard des femmes et filles au Kasaï-Central.

Pendant trois jours, les chefs coutumiers, acteurs de la société civile, avocats et experts vont travailler sur ces textes essentiels.
 » L’objectif est de produire un travail de qualité afin de lutter contre les coutumes avilissantes à l’égard des femmes dans la province du Kasaï-Central « , a signifié, la Directrice pays de FMMDI, Nathalie Kambala.

De son côté, le Chef de bureau de HCR, Dr Dia Jacques Gondoa, a encouragé les acteurs ciblés à produire un travail de titan.  » Nous voulons que ces documents signés ne restent pas lettre morte. ils auront du sens que lorsqu’ils seront connus par la population. Nous apportons notre soutien parce que nous pensons que, grâce à la traduction de ces textes, la population pourra s’en approprier « , a-t-il poursuivi.

Signalons que cette activité a été rendue possible avec le soutien de l’agence onusienne des réfugiés (UNHCR), et vise à renforcer la protection des femmes dans la province du Kasaï-Central.

Jean Claude Ngalamulume Bakamubia