FDA Magazine
Enfer des femmes

Kasaï Central/Justice : le tribunal de grande instance condamne Monsieur Norbert Mulumba à 36 mois de servitude pénale pour le meurtre de son épouse Wakuteka à Kadiosha .

Deux jours après que le tribunal de grande instance a condamné à 36 mois de servitude pénale, Norbert Mulumba Tshisungu, reconnu coupable des coups et blessures ayant occasionné la mort de son épouse Wakuteka, Nathalie Kambala Luse mélange un sentiment de joie et de désolation.

La Directrice-pays de l’ONG Femmes main dans la main pour le développement Intégral (FMMDI) se dit satisfaite de la sanction de l’auteur de cet acte odieux et s’inquiète de la durée de condamnation qu’elle juge minime.

” Aujourd’hui, nous sommes cas même satisfait que le bourreau qui avait administré des coups et blessures à sa femme (…) La loi congolaise est une fourchette de peines qui va jusqu’à 5 ans de servitude pénale mais le tribunal de grande instance de Kananga a jugé bon d’accorder 3 ans de prison et une somme d’argent . La vérité a été établie et leur enfant avait témoigné que le prévenu avait tué sa femme . Malheureusement pour nous, c’est trois ans.” s’indigne-t-elle.

Cependant, Nathalie Kambala Luse déploré la résurgence des violences conjugales au sein de nos communautés actuelles et estime que cette condamnation servira d’exemple aux autres membres.

” (…) Il y a beaucoup de cas similaires, les femmes subissent ces cas des violences domestiques. Ces chiffres noirs de criminalité conjugale qui ne sont pas connus par le public et ne sont pas dénoncés. Nous pensons que cette condamnation doit servira à d’autres maris qui vont tenter de s’illustrer à ce genre d’actes ignobles. Nous demandons à toute la population de toujours dénoncer ces cas.” a-t-elle martelé.

Rappelons que le tribunal de grande instance de Kananga a pris la décision de condamner Norbert Mulumba Tshisungu de 36 mois de servitude pénale après trois audiences tenues en flagrance à Kananga grâce à l’implication de FMMDI.

Votre avis sur cet article