[pro_ad_display_adzone id=5907]
Politique

Elections des gouverneurs : Denise Dusauchoy confirme sa candidature au Kasaï-Central

Denise Mukendi Dusauchoy, candidate à l’élection des gouverneurs au Kasaï-Central est arrivée à Kananga le lundi 15 avril 2024, en provenance de Kinshasa, pour confirmer sa candidature. Question de couper court à la rumeur qui annonçait son retrait de la course au gouvernorat.

Elle compte également informer l’opinion publique sur ses ambitions de pouvoir mettre à profit son carnet d’adresses pour le développement du Kasaï-Central.

Dans une interview exclusive accordée à un échantillon de journalistes de Kananga, Mme Mukendi Dusauchoy a souligné que son souci est d’apporter un changement tant espéré par les Kasaïens depuis des décennies.

 » Je confirme à tous les habitants du Kasaï-Central que je suis candidate à l’élection des gouverneurs. Il est vraiment temps que la jeunesse apporte un changement dans notre pays aux côtés du Chef de l’Etat « , a-t-elle déclaré.
 » Nous avons le devoir de servir notre pays en tant que jeune. La République démocratique du Congo doit changer, et ce changement sera apporté avec des femmes et des hommes qui travaillent selon la vision du Président « , a-t-elle ajouté.

Dans la foulée, la candidate dit avoir décidé de se présenter à cette élection dans l’objectif de faire briller cette province, mais aussi pour combattre l’insalubrité et l’insécurité urbaine.

S’agissant de l’insuffisance des moyens décriés par les anciens gouverneus du Kasaï-Central, Mme Mukendi Dusauchoy a promis d’utiliser son carnet d’adresses pour y remédier.

Elle a également appuyé sa volonté en faveur de cette province, en énumérant certaines de ses réalisations.  » Sur le plan social, j’ai financé des campagnes sanitaires et agricoles avec mes propres moyens. Aussi, la gratuité de la maternité depuis plus d’une année et la prise en charge des lauréats des humanités jusqu’à la l’université « , a déclaré Mme Mukendi Dusauchoy qui a notamment promis de faire plus et d’être proche de ses administrés une fois élue gouverneur.

Et de poursuivre ‘’ cette province a besoin d’une femme déterminée, et je pense être le meilleur choix. On doit arrêter de rêver du moment où la province se meurt, il y a des ravins par ci par là alors que la Banque mondiale est venue avec des grosses sommes d’argent. Est-ce que cet argent a été détourné ?’’

Notons que, selon le calendrier de la CENI, l’élection des gouverneurs et vice-gouverneurs de province est prévue le 28 avril prochain sur toute l’étendue du territoire national.

Jean Claude Ngalamulume Bakamubia