BGFI – Rakka Cash
FDA 10 ans Bannière
BGFI – Payement Impôt
BGFI – 3 Qualifié
Société

Kananga : les femmes et filles vivant avec handicap sensibilisées sur la santé sexuelle et reproductive

Le Coordonnateur provincial du Réseau des Organisations de Défense et Promotion des Droits des Personnes Vivant avec Handicap (REPROPHAD/Kasaï-Central), David Lumbala, a, samedi 23 mars 2024, à la paroisse de 31 ème CPC/Kelekele, à Kananga, organisé une conférence-débat, en collaboration avec la Fondation Clémence Mujinga Kadima, à l’intention des femmes et des filles vivant avec handicap.

Placée sous le thème : « Encourageons les actions positives des femmes vivant avec handicap pour une paix au Kasaï-Central « , cette activité a connu la participation d’une centaine de personnes qui ont été sensibilisées également sur la planification familiale, la santé sexuelle et reproductive des adolescents et des jeunes, l’intégration du genre et la masculinité positive dans les interventions de la planification familiale ainsi que les approches de l’autonomisation de la femme vivant avec handicap.

Ces femmes et filles vivant avec handicap ont été également instruites sur les causes et les conséquences des grossesses précoces et non désirées en cours de scolarité, des infections sexuellement transmissibles (IST) et de VIH-SIDA. Ainsi, elles ont été notamment encouragées à pratiquer l’abstinence sexuelle ou au cas échéant avoir les rapports sexuels protégés.

M. Lumbala a signifié que la réduction de la mortalité maternelle et la santé sexuelle et reproductive chez les personnes vivant avec handicap figurent parmi les priorités de leur organisation.

 » Désormais les participantes savent qu’un calendrier menstruel permet de suivre facilement son cycle, de la date de sa dernière règle à sa période d’ovulation », a-t-il indiqué.

Facilitatrice, Rachel Ngalula de la Ligue des filles et femmes instruites pour le Développement (LIFID), a appelé les participantes à prendre leurs responsabilités face aux problèmes liés à la planification familiale, l’entrepreneuriat, l’éducation sexuelle et la masculinité positive .

 » Les menstruations sont une partie normale de la vie d’une femme, et cela signifie qu’elle peut tomber enceinte. Les premières menstruations seront probablement légères et irrégulières, mais finiront par suivre un cycle. Il est normal de ressentir certains symptômes pendant cette période, comme des maux de dos ou de ventre, des maux de tête, de la fatigue, des ballonnements, des sautes d’humeur  » a-t-elle prévenu.

Jean Claude Ngalamulume Bakamubia