BGFI – Rakka Cash
BGFI – 3 Qualifié
FDA 10 ans Bannière
BGFI – Payement Impôt
Politique

Candidat gouverneur: Cédrick Mupoya ambitionne de moderniser la ville de Kinshasa

Candidat gouverneur, Cedrick Mupoya Yamulamba ambitionne de moderniser la ville de Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo.
Selon sa vision, il est possible de rendre également cette ville prospère et résiliente où chaque Kinois peut s’épanouir et vivre dignement.

 » Cette transformation se fera à travers une gouvernance transparente, inclusive et participative « , a-t-il précisé dans un entretien accordé, mercredi, à Femme d’Afrique Magazine. C’est ainsi qu’il dit pouvoir compter sur la participation et le soutien de tous les Kinois pour réaliser cette vision commune.

Une fois élu gouverneur, M. Mupoya Yamulamba a indiqué que la politique de son action sera axée sur 5 piliers.

Le premier pilier mettra l’accent sur les infrastructures et le développement urbain durables pour assurer l’accès à l’eau potable, à l’électricité, à des routes et transports en commun de qualité.

Le deuxième pilier qui concerne la sécurité et la justice pour tous aura pour mission de lutter contre l’insécurité et la criminalité, et garantir l’accès à la justice pour tous les citoyens. Un système de surveillance et de vidéo protection sera placé dans des quartiers pour assurer la sécurité de ses habitants.

Le troisième pilier sera axé sur l’éducation et la santé de qualité pour améliorer l’accès de tous les Kinois à une éducation et à des soins de santé de qualité, en particulier les enfants et les populations vulnérables.

En quatrième position, il y a la promotion de l’emploi et de l’entrepreneuriat afin de créer des opportunités d’emploi et encourager l’entrepreneuriat des jeunes, en particulier.

Enfin, le cinquième pilier sera centré sur la culture et le sport dans l’objectif de favoriser l’épanouissement culturel et sportif de tous les Kinois. Aussi, de faire de Kinshasa une ville vibrante et attractive.hhh

Projet à court terme

Dès son élection à la tête du gouvernorat de Kinshasa, M. Mupoya Yamulamba a promis de lancer un programme d’urgence à court terme pour marquer ses cent premiers jours.

C’est dans cette optique qu’il va travailler sur certaines priorités, à savoir la réhabilitation des routes principales et l’amélioration de l’éclairage public dans les quartiers populaires; le renforcement de la présence des policiers dans la ville et des patrouilles mixtes police-armée dans les zones criminogènes.

Le prochain gouverneur compte notamment organiser des forums de sécurité avec la participation de ses administrés pour identifier les problèmes spécifiques de chaque quartier et trouver des solutions concertées pouvant permettre de mener des actions efficaces sur terrain.

S’agissant de la dégradation des routes à Kinshasa, le candidat gouverneur a fait savoir qu’il va mettre en place un plan d’urgence, en collaboration avec les entreprises de construction locales, pour la réhabilitation de ces artères, en vue d’assurer la fluidité de la circulation routière dans la ville.

A en croire M. Mupoya Yamulamba, un appel d’offres international sera lancé pour la construction de nouvelles routes ainsi que d’infrastructures de transport durables. Un système de péage, a-t-il ajouté, devrait être mis en place pour financer l’entretien et la construction de ces nouvelles routes.

Démarcation avec des anciens gouverneurs

A la question de savoir ce qui va le démarquer de ses prédécesseurs lorsqu’il sera proclamé gouverneur, M. Mupoya Yamulamba a déclaré que  » je vais instaurer un mode de Gouvernance transparente et participative. Je m’engage à rendre régulièrement comptes aux Kinois et à les associer à la prise de décision « .

Face à la corruption, il a promis d’être impitoyable envers les corrupteurs et ceux qui vont s’adonner au détournement de fonds publics.
La lutte contre la corruption aura notamment pour résultats concrets d’améliorer la vie des Kinois, en créant par exemple, un programme d’entrepreneuriat pour soutenir les jeunes entrepreneurs et les petites entreprises. Sans compter le fait qu’il faut développer des formations professionnelles adaptées aux besoins du marché du travail.

 » Cela va nous permettre aussi d’attirer des investisseurs et de créer des zones économiques spéciales pour générer de nouveaux emplois « , a signifié ce candidat à l’élection des gouverneurs.

En ce qui concerne la régularisation de la circulation routière des motos taxis, communément appelé Wewa, M. Mupoya Yamulamba a promis de recenser tous les conducteurs de ces motos taxis.
 » J’aurai à définir leurs horaires et les zones de circulation à travers la ville, tout en mettant les faire bénéficier d’une session de formation « , a-t-il révélé.

Par ailleurs, son souhait est de promouvoir également le sport, en organisant des compétitions sportives. Question de soutenir les clubs sportifs et les athlètes des laissés-pour-compte, avant de promettre la réhabilitation et la construction des infrastructures sportives dans les quartiers.

Notons que Cedrick Mupoya Yamulamba est licencié en économie monétaire de l’Université de Kinshasa (UNIKIN). Il est aussi détenteur d’un master en Sciences de gestion ( audit, comptabilité et droit des affaires) à l’Université de Liège, en Belgique.

 » un chemin où tout le monde passe n’a pas besoin d’un poteau indicateur, la ville de Kinshasa a besoin d’un outsider technocrate pour son développement, et Mr MUPOYA qui est l’espoir de la population kinoise s’aligne sur la course pour rafler ce poste de gouverneur. Il compte mettre son expérience et sa performance au profit du développement de la ville de Kinshasa » tel est ma devise

L'auteur

Christelle Mpongo, Éditrice Général, Fondatrice du Magazine Femme d'Afrique.