BGFI – Rakka Cash
FDA 10 ans Bannière
BGFI – 3 Qualifié
BGFI – Payement Impôt
Société

Forum national des femmes leaders: les participants recommandent l’amélioration des conditions de la femme rurale

L’amélioration des conditions de la femme rurale a été l’une des recommandations formulées par les participants à l’issue du Forum national des femmes leaders tenu, du 26 au 28 mars 2024, à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo.

Les femmes leaders ont notamment recommandé au gouvernement de vulgariser les textes juridiques relatifs aux droits de la femme rurale à tous les niveaux et d’appliquer les textes réprimant toutes formes de violences faites aux femmes. Aussi, de multiplier les centres d’alphabétisation et d’accompagner toutes les formations dispensées aux femmes rurales.

Selon la Directrice-pays de l’ONG Femme Main dans la Main pour le Développement Intégral (FMMDI), Nathalie Kambala Luse, qui a fait part de cette information à la presse, a révélé que les participants à ce forum se sont attelés, lors d’une plénière, sur la faible application des textes juridiques protégeant les droits de la femme rurale et la méconnaissance des lois en faveur de cette femme en milieu rural.
Par la même occasion, il a été reconnu que cette femme rurale joue un rôle important dans l’économie nationale à travers les chaînes de valeur et bien d’autres.

A l’en croire, les panelistes sont revenus sur les stratégies à mettre en place pour garantir le respect des droits à la santé sexuelle et reproductive et l’autonomisation des femmes et des filles en RDC d’ici 2030.
Il s’agit également de financement des questions du genre, des ressources humaines de qualité pour la mère et le nouveau-né, ainsi que le rôle et la responsabilité des femmes dans la protection de la mère à l’enfant pour améliorer l’accès et l’utilisation des services sanitaires.

Clôturant les travaux de ce Forum, la Première dame, Denise Nyakeru Tshisekedi, a signalé que les femmes rurales sont encore très peu informées de leurs droits et renforcées dans leurs différents domaines.  » C’est grâce à votre propre engagement que les opportunités sont un levier qui permet de contribuer à l’émergence du leadership féminin « , a-t-elle affirmé.

L’appel à l’action sur l’accélération de progrès en faveur de l’autonomisation de la femme et la lutte contre la mortalité maternelle et néonatale ont marqué également les temps forts de ces travaux.

Pour rappel, ces assises, qui étaient organisées sur l’initiative de la Première dame de la RDC, ont été sanctionnées par le lancement du projet « Nous sommes tous égaux » de l’association des Premières dames d’Afrique.

Plusieurs femmes leaders sont venues de différentes provinces pour prendre part à ce Forum placé sous le thème : « les femmes s’engagent pour accélérer les progrès en faveur de la réduction des décès maternels et néonatals évitables pour le développement durable et équitable de la RDC « .