BGFI – Payement Impôt
FDA 10 ans Bannière
BGFI – Rakka Cash
BGFI – 3 Qualifié
Politique

Elections des gouverneurs et sénateurs : le Mouvement Rien Sans les Femmes plaide pour l’élection des femmes au Kasaï-Central

Après la clôture de l’opération de réception des candidatures aux élections des gouverneurs et sénateurs le vendredi 8 mars 2024, la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a enregistré, dans la province du Kasaï-Central, les candidatures de 3 femmes sur un total de 7 candidats pour l’élection des gouverneurs et vice-gouverneurs.

S’agissant de l’élection des sénateurs, 63 dossiers, dont 17 femmes, ont été réceptionnés au Bureau de réception et traitement des candidatures (BRTC).

Dans une déclaration faite devant la presse locale le mardi 12 mars 2024, le point focal du Mouvement Rien Sans les Femmes du Kasaï-Central, Nathalie Kambala Luse, s’est dit ravie de nombre des femmes candidates au niveau de ces deux scrutins indirects.

Selon elle, c’est un acquis majeur qui devrait être sauvegardé pour l’avancement de l’agenda genre. Cet acquis constitue également une grande avancée dans la représentativité des femmes aux postes de prise des décisions dans le pays.

 » Je salue chaleureusement l’engagement des femmes du Kasaï-Central pour l’élection des gouverneurs et vice-gouverneurs. C’est un grand record jamais battu dans cette province de voir 3 femmes postulées à l’élection des gouverneurs sur les 7 candidats dans la course. J’encourage les candidatures des Denise Disauchoy, Me Annie Balayi Kapajika et Lisette Sangana Ngalamulume « , a déclaré Mme Kambala Luse.

A cette occasion, elle a appelé les députés provinciaux, de grands électeurs, d’opérer le meilleur choix et de donner la chance aux femmes.
 » Nous savons qu’aux élections législatives et provinciales, la moisson n’était pas abondante pour les dames. Nous croyons en la capacité des femmes à apporter un soufle nouveau dans la gouvernance du Kasaï-Central « , a affirmé le point focal du Mouvement Rien sans les Femmes du Kasaï-Central.

Il convient de signaler que ce Mouvement avait exprimé le souhait de voir le poste de gouverneur de cette province soit occupé par une femme. Mme Kambala Luse dit pouvoir en faire un plaidoyer auprès des députés provinciaux censés élire les gouverneurs et les sénateurs.

Jean Claude Ngalamulume Bakamubia