Gastronomie

Yabanda, fleuron de la cuisine centrafricaine.

Femme d’Afrique Magazine vous fait voyager en Centrafrique à la découverte d’ un repas succulent appelé communément  » Le Yabanda » un plat raffiné très apprécié en Centrafrique . Une recette à base de gnetum appelé  » koko » en sango

Ingrédients

  1. De la viande ou du poisson fumé (quantité suffisante)
  2. 6 cuillère a soupe d’huile ( arachides ou d’ olives)
  3. 2 gros oignons
  4. 2 cubes Maggi
  5. 4 paquets de koko (feuilles de liane émincer, en francais on l’ appelle gnetum)
  6. 1 gros piment
  7. 1 cuillère à soupe de sel.

Préparation :

  1. Si c’est avec de la viande, faites bouillir pendant 20 mn. Si c’est du poisson fumé, plongez le poisson de l’eau bouillante pendant 25 mn, nettoyez longuement votre poisson fumé, bien frotter la peau pour ôter les restants de sable, enlevez les arêtes.
  2. Préchauffez votre huile dans un fait-tout, ajoutez-y les oignons émincés puis ajoutez les morceaux de viandes /poisson fumé ainsi que les 2 cubes. Remuez le tout dans la marmite au feu (ce que la femme dit dans le reportage : je fais revenir) ajoutez un demi verre d’eau. Laissez cuire une bonne dizaine de minutes et ajoutez le koko et bien mélanger.
  3. Un bon plat de yabanda doit garder sa couleur verte à la fin de cuisson, s’il et jaune, c’est trop cuit.
  4. Ce plat s’accompagne de gozo (Foufou ou boule de manioc, comme c’est le cas ici), du chikouwangue, banane plantain, semoule de blé…
L'auteur

Christelle Mpongo, Éditrice Général, Fondatrice du Magazine Femme d'Afrique.