FDA 10 ans Bannière
BGFI – Rakka Cash
BGFI – 3 Qualifié
BGFI – Payement Impôt
Politique

Kasaï Central/Révision du fichier électoral: Obtenant sa carte d’électeur, Dady Thérèse Ngalula apporte un nouveau discours dans ce processus

C’est au Centre d’Enrôlement de l’école primaire Tuye Bonso de la 31ème CPC paroisse de Kamilabi que la Présidente fédérale du parti Action Commune pour la République (ACR) et Initiatrice de l’association Kuya Kumpala (AKK), Dady Thérèse Ngalula, a obtenu, ce jour, sa carte d’électeur. Par ce geste, la Présidente du conseil d’administration de l’AKK a lancé les opérations d’identification et d’enrôlement des électeurs pour ses militants et sympathisants.

Accompagné de son époux comme tout requérant, la capable dada de l’ACR a rempli sa fiche d’identification avant de passer devant le préposé de la CENI chargé de la prise d’empreintes digitales et l’impression de la carte d’électeur. Elle a aussi reçu des explications du président du centre d’identification qui a signé sa carte .

Au bout de près de 10 minutes , Dady Thérèse Ngalula a obtenu sa carte d’électeur qu’elle a présenté devant les médias en présence plusieurs cadres de l’ACR et AKK ainsi que les habitants de cette partie de la ville de Kananga venus lui témoigner leur affection, et une foule inombrable des candidats à l’enrôlement.

 » Kamilabi, c’est chez-moi, c’est ma terre natale . J’ai passé toute mon enfance dans la commune de Ndesha et dans le quartier Kamilabi, raison pour laquelle je suis venue m’enrôler ici… J’invite tous les kanangais où qu’ils soient de s’enrôler massivement pour donner la majorité au Chef de l’Etat Félix Tshisekedi aux élections de décembre 2023″ a indiqué celle qu’on surnomme capable dada de la ville.

Pour prêcher par l’exemple, Dady Thérèse Ngalula, a sensibilisé près de 1000 jeunes des communes de Ndesha et Lukonga à qui elle a demandé de lui emboîter le pas en allant s’enrôler .

Selon la centrale électorale, près de 50 millions d’électeurs dont 15 millions au Grand Kasaï sont attendus pour les élections générales de décembre 2023 entièrement financées par le gouvernement congolais.

Initié le 25 janvier dernier, le lancement de ces opérations dans l’aire 2 matérialise aussi la détermination du Chef de l’Etat de respecter le cycle électoral de 2023.

Votre avis sur cet article