[pro_ad_display_adzone id=5907]
Entrepreneuriat

Kasaï Central : remise des semences de maïs et autres outils aux femmes retournées d’Angola


Le chef de division provinciale de l’Agriculture au Kasaï Central, a remis, jeudi 26 janvier 2022, des intrants de semence maïs du type Babuga et des outils aratoires aux femmes et hommes basés au site des retournés d’Angola du village Nkonko.

Cette opération a été rendue possible par l’ONG Enfant Avenir(ENAV) dans le cadre du projet d’assistance agricole aux femmes retournées d’Angola lancé ce jour sur fonds propres à la hauteur de vingt-cinq (25) mille dollars américains. La matérialisation de ce projet est l’aboutissement d’un processus ayant conduit le staff de l’ONG ENAV à évaluer les activités menées dans ce site .

Selon le coordonnateur pays de l’ONG Enfant Avenir, Me Pierre Bibombe, les cinquante (50) ménages ciblés en ce premier temps représentent 250 personnes dont la plupart sont les femmes sélectionnées sur base de leur vulnérabilité et leur activisme dans le secteur agricole.

 » Nous avons détecté les besoins d’urgence en lien avec l’agriculture. Il y a des femmes qui ont besoin d’être accompagnées avec les semences améliorées et des techniques ainsi que des outils. Ce projet va toucher les besoins prioritaires de ces femmes que nous voudrions qu’elles soient autonomes et prendre en charge la scolarité de leurs enfants. Nous avons détecté le problème de malnutrition aiguë dans ce site alors que les femmes ont besoin de cultiver. Nous sommes accompagnés par la division provinciale de l’agriculture qui a des experts pour le suivi de ce projet pilote. Nous sommes dans la phase Nexus, visiblement il y a déjà un impact et pensons nous allons atteindre les résultats » a martelé Me Pierre Bibombe.

Des brouettes, des machettes, des houes, des bêches, des bottes, des salopettes et des bâches ont été remises symboliquement à ces femmes pour préparer la saison culturale B qui sera bientôt lancée, en vue d’une autosuffisance alimentaire de ces femmes vulnérables, a annoncé le Coordo-pays de l’ONG Enfant Avenir qui indique que ce projet s’inscrit dans le cadre de réinsertion socio-économique par la production agricole.

Tout en remerciant les initiateurs de ce projet de développement , la représentante des retournées ( bénéficiaires)appelé toute la population du Nkonko à adhérer à ce projet agricole qui est la promesse faite à la même population par le staff de l’ONG Enfant Avenir lors de l’ évaluation des activités.

Signalons qu’après cette cérémonie, il s’en est suivi la visite des champs de ces femmes situés à environs 15 kilomètres du centre ville de Kananga. Le bourgmestre adjoint de Nganza, le chef Nkonko Kasonga et plusieurs acteurs sectoriels ont pris part à cette activité.