Entrepreneuriat

Kananga/Réinsertion socioéconomique des femmes: A Bombeshayi, Aimerance Nsonga du Centre Bamamu Tabulukayi loue les prouesses des bénéficiaires du projet VLF

Les femmes et filles vulnérables du village Bombeshayi situé dans la commune de Nganza à Kananga chef-lieu de la province du Kasaï Central, bénéficiaires des acquis du programme Voix et Leadership des Femmes (VLF), s’adonnent à plusieurs métiers générateurs des revenus et répondent à certains besoins de leurs foyers .

Elles ont été formées et appuyées individuellement en 2022 par le Centre Bamamu Tabulukayi (CBMT) que dirige Madame Aimerance Nsonga.

Ces activités ont été tendues possibles dans le cadre du Programme Voix et leadership des femmes (VLF) avec l’appui financier des affaires mondiales du Canada exécuté en RDC par le Centre Carter, le Centre Bamamu Tabulukayi (CBMT) assure la coordination provinciale de ce programme au Kasaï Central dans son volet réinsertion socioéconomique.

La secrétaire exécutive du CBMT, Aimerance Nsonga, s’est dit satisfaite de l’émergence de ses pairs et félicité le chef Bombeshayi pour son implication dans la réalisation de ce projet.

Elle l’a dit vendredii 27 janvier 2023 au village Bombeshayi à 25 kilomètres du centre-ville de Kananga , chef-lieu de la province du Kasaï Central, au cours de la cérémonie de remise des unités de production aux femmes et filles bénéficiaires des acquis de ce projet, groupées en activité génératrices des revenus AGR) pour le développement communautaire.

La remise de kits est l’aboutissement d’un processus qui a permis de constituer les groupes, de coacher ces femmes et les sensibiliser sur l’approche des AGR groupées au village Bombeshayi.

Les séances de coaching ont gravité autour des métiers de savonnerie, de pâtisserie et de coupe couture d’où la formation de trois (3) groupes.

Retenez que ces kits sont constitués ainsi selon les AGR groupées. Pour la coupe et couture, trois(3) machines à coudre, treize (13) pagnes et autres accessoires de couture. Pour la pâtisserie, cinq (5) des farines de fromat, demi-sac du sucre, un bidon d’huile végétale et autres produits accessoires. Et pour la savonnerie, cinq (5) sacs de soude, deux(2) d’huile palmiste et quelques articles y afférant.

En effet, tout au long du processus, ces femmes et filles ont bénéficié de coachings personnalisés et de formation en entrepreneuriat, en gestion d’une micro-entreprise collective et de mise en position de stage de perfectionnement dans des ateliers collectifs grâce à la facilitation de l’ONG Focal.
En vue de la pérennisation de l’initiative et du passage à l’échelle, la Secrétaire Exécutive du CBMT, Aimerance Nsonga, a indiqué que sa structure et ses partenaires envisagent plusieurs activités en vue de sortir de la pauvreté ces femmes et filles vulnérables . Elle a tout de même précisé que ces unités de production appartiennent à toute la communauté et les membres de trois groupes AGR doivent œuvrer pour maximiser les recettes.

Quand aux bénéficiaires, elles admettent d’ailleurs que  » grâce à cette unité de production qui sera mise en place, nous aurons désormais une activité lucrative en groupe qui nous permettra de subvenir à nos besoins et à ceux de notre village. Nous sommes reconnaissantes à Madame Aimerance Nsonga ainsi qu’au partenaire du centre Bamamu Tabulukayi » a laissé entendre la représentante des bénéficiaires.

Le chef Bombeshayi Kasonga a au nom des membres de sa communauté, félicité Mme Aimerance Nsonga et tout son staff pour l’encadrement harmonieux de sa communauté des femmes de son village et l’intérêt accordé à cette partie de la ville de Kananga. Par la même occasion, il a promit de s’impliquer pour la maximisation des recettes pour l’intérêt communautaire.

Formées et outillées en 2022, les femmes et filles du village Bombeshayi fabriquent les pains et les savons ainsi que certains habits actuellement.

Vous avez des reclamations ? Veuillez les signaler ici .