Éducation

Kasaï-Central : l’ONG RIDI sensibilise sur les VSBG en milieu scolaire

Le Réseau d’Investissement pour le Développement Intégral (RIDI) a, du 20 au 21 mai 2024, à Kananga, au Kasaï-Central, sensibilisé plus de 2.711 personnes sur la lutte contre les violences sexuelles et celles basées sur le genre (VSBG), les exploitation et abus sexuels (EAS) en milieu scolaire. Ainsi, les autorités scolaires, enseignants et élèves ( filles et garçons) de l’Institut Aigle ont été outillés sur ces questions.

Selon cette organisation non gouvernementale basée à Kananga, cette activité rentre dans le cadre de son projet de sensibilisation à la lutte contre les violences basées sur le genre (VBG) et l’exploitation et abus Sexuels.

Au cours de ladite sensibilisation, les enseignants et les élèves ont été invités à s’impliquer dans la prévention et la lutte contre les VBG et EAS, non seulement à l’école, mais aussi dans leurs milieux respectifs.

Interrogé par femmedafrique.net, le PCA de l’ONG RIDI, Douglas Donatien Ndumbi WA Kalombo, a précisé que cette activité vise surtout les jeunes parce qu’ils sont beaucoup plus exposés aux cas des VBG et EAS.

Il a également fait savoir que ces jeunes constituent une dynamique importante pour l’émergence d’une nation.  » Pour former une société digne, responsable et démocratique, il est donc important de les impliquer dans la lutte contre tous les vices qui rongent le pays », a ajouté M. Ndumbi WA Kalombo.

A l’en croire, cette sensibilisation qui est menée sur fonds propres de l’ONG RIDI, va se poursuivre dans d’autres écoles secondaires en vue de réduire sensiblement les cas des VBG et EAS dans la Ville de Kananga.

Jean Claude Ngalamulume Bakamubia