FDA Magazine
Entrepreneuriat

Kasaï Central : Les femmes et jeunes leaders de Kananga formés en leadership.

L’atelier ouvert lundi, à Kananga, pour la formation des femmes et jeunes leadership du chef-lieu de la province du Kasai, a clos ses travaux mercredi 28 septembre en cours.
Plus de 60 femmes et jeunes leaders venus de différentes structures à cet atelier organisé par l’ONG Femme Main dans la Main pour le Développement Intégral “FMMDI”, dans le cadre du projet “Renforcer le leadership des femmes et jeunes filles” pour la consolidation de la paix au Kasaï et Kasaï Central, exécuté par le consrtium “FMMDI-TDH,” bénéficiant de de l’ONU-Femme et financier de PBF.
Toute la notabilité de Kananga composée des députés provinciaux, chefs coutumiers, leaders communautaires et religieux, ainsi que des membres de la société civile, femmes, jeunes filles et garçons a été conviée à la cérémonie de clôture de ces assises.
Dans son mot de circonstance, le directeur-pays ad intérim de Femme Main dans la Main pour le Développement Intégral, Dieudonné Kabasua, s’est, au nom de la présidente nationale de cette structure humanitaire, Nathalie Kambala, félicité de l’assiduité dont ont fait preuve les participants qu’il a, par ailleurs, appelés à capitaliser les connaissances acquises au cours de formation de renforcement de capacités afin de jouer pleinement leur rôle dans la communauté.
Il a, en outre, précisé que le faible taux de la participation des femmes au processus de paix en province a été la motivation majeure de l’organisation de cette session de remise
niveaux.
Ce projet, rappelle-t-on dans les milieux proches de FMMDI, a été initié consécutivement au constat amer dégage dans le contexte postconfli dans l’espace du grand Kasaï selon lequel les femmes sont moins représentées dans différents mécanismes mis en place pour la consolidation de la paix, alors que, sans être au coeur du conflit, les femmes ont été les plus affectées.

Votre avis sur cet article