[pro_ad_display_adzone id=5907]
Société

Kasaï Central/JIF2023 : Des femmes en prières et adorations pour la paix dans l’est de la RDC (Programme 8 mars)

Initialement prévue ce mercredi 08 mars par le Conseil provincial des femmes leaders du Kasaï Central, la marche d’indignation contre l’insécurité à Kananga et de manifestation de Compassion envers les populations de la partie Est n’aura pas lieu. Les femmes et filles de la place vont contenir leurs pensées en mémoire des populations meurtries à travers un culte œcuménique lors de la célébration de la journée internationale des droits de la femme cette année (JIF2023).

Décision prise ce lundi 06 mars 2023 au terme d’une réunion tenue à Kananga par le Conseil provincial fes femmes leaders et autres autorités compétentes.

Se confiant à la presse locale, la cheffe de division provinciale du genre, famille et enfant, Chantal Ndaya indique que cette activité a été retenue à cause de la période pendant que la RDC est agressée par son voisin le Rwanda.

 » Les femmes de toutes les cinq communes nous allons nous retrouver à la place de l’indépendance parce-que nous devons penser à nos frères et sœurs qui sont à l’est. Si nous allons nous mettre à faire une marche comme une fête, c’est pas bien. Toutes les mamans vont se diriger selon les itinéraires. Il y aura des prières, des chants et des adorations parceque nous avons aussi invité les confessions religieuses… Nous serons en tenue blanche et noire comme au deuil.. Tout le monde se prépare pour venir » a fait savoir Chantal Ndaya dans son office.

De son côté, Nathalie Kambala Luse a indiqué qu’une marche avec les jeunes filles est prévue samedi 11 mars prochain à Kananga en prélude de la célébration de la journée internationale dédiée aux droits des femmes (08 mars).

Notons que les thèmes choisis sont les suivants ; à l’international :  » Pour un monde digital, inclusif, innovation et technologie pour égalité des sexes « . En RDC ;  » Éducation numérique égalitaire pour la paix et l’autonomisation des femmes et des filles « .
Et au Kasaï Central;  » Éducation numérique paritaire pour la paix, l’autonomisation et les élections au Kasaï Central « .

Ces activités seront présidées par le ministre provincial du genre, Rose Nkashama.