FDA Magazine
Société

Kasaï Central : Exécution d’un projet visant la participation des femmes à la consolidation de la paix.

Les organisations Femme main dans la main pour le développement Intégral “FMMDI” et Travail et droit de l’homme “TDH”, réunies dans un consortium, exécutent actuellement, dans les territoires de Luiza et Dibaya, un projet consistant en renforcement du leadership des femmes et filles dans la consolidation de la paix au Kasaï Central.
La directrice-pays de “FMMDI”, Nathalie Kambala Luse, qui a livré cette information à Femme d’Afrique Magazine, a précisé que ce projet conjointement financé par Interpeace et Onufemmes vise, outre le renforcement du leadership des femmes et filles dans la consolidation de la paix, la création d’un environnement favorable à la participation de ces deux couches de la population aux mécanismes de la paix dans cette partie de la République.
Ce projet est destiné à faire des femmes et filles de ces territoires les actrices de dialogue en vue de leur implication à la recherche d’une paix durable.
Elle a rappelé que ce projet est consécutif au conflit Kamwina Nsapu dont le Kasaï Central a été le bastion de 2016 à 2018, au terme duquel cette province a enregistré des conséquences désastreuses et incalculables dont les femmes et les filles ont été les principales victimes.


Nathalie Kambala Luse a fait part du constat d’Interpeace à l’issue d’une enquête, dans le territoire de Luiza, selon laquelle les femmes et les filles ne participent pas aux mécanismes qui naissent pour consolider la paix dans cette zone post-conflit. Cela, soit les femmes et les filles ne sont pas associées à ces mécanismes, soit elles n’y sont pas suffisamment représentées.
“Ainsi, a-t-elle révélé, qu’en approche Nexus, il y a trois grandes actions qui se réalisent au même moment, notamment les actions humanitaires, du développement et celles visant l’instauration de la paix, avant de préciser qu’elles sont exécutées dans quatre (4) zones dont Kamonya et Mweka au Kasaï, ainsi qu’à Luiza et Dibaya dans le Kasaï Central pendant deux ans.
La cérémonie de lancement officiel de ce projet a été organisée le samedi 27 août, à Luiza, en présence de l’autorité politico-administrative de ce territoire.

Votre avis sur cet article