FDA Magazine
Enfer des femmes

Kasaï Central : Décès tragique à Kananga d’une femme, du fait de la violence physique exercée sur elle par son époux (FMMDI)

Suite au décès tragique à Kananga d’une femme, du fait de la violence physique exercée sur elle par son époux, la Directrice-pays de l’ONG Femmes main dans la main pour le développement Intégral (FMMDI), Madame Nathalie Kambala Luse a adressé un message au peuple centrakasaïen, message à travers lequel, elle dénonce cet acte de violence meurtrière, venant d’un homme, la femme pourtant réputée porteuse de vie, mère de l’humanité, la femme reconnue pour sa douceur et son calme, face aux situations même les plus éprouvantes.

A l’en croire, ce drame s’est déroulé samedi 07 janvier 2022 à Tshikaji dans la commune de Nganza, ville de Kananga dans la province du Kasaï Central.

” Trop c’est trop Seigneur ! Encore un cas de Violence dans le couple.
Un homme sans cœur à tabassé sur sa propre femme jusqu’à lui donner la mort. Nous déplorons ce énième cas des violences conjugales dont la femme Kasaïenne continue à être victime en ce début d’année. Nous condamnons avec la dernière énergie cet acte incivique et ignoble. ” liton dans une alerte rendue public dans la soirée.

Tout en promettant son accompagnement, elle en appelle à l’implication des autorités compétentes en vue de l’obtention des sanctions sévères contre l’auteur de cet meurtrier.

” Par ce fait, nous recommandons l’implication de tous le services de l’État et disons merci aux services des renseignements, à notre police et au parquet pour la collaboration.
Nous demandons qu’un procès en flagrance puisse être organisé et que justice soit rendue à la famille éplorée.” conclut-elle.

Toutes fois, aucune communication officielle n’a été enregistrée jusqu’ici à ce propos.

Notons qu’au Kasaï Central, les femmes et filles restent confrontées à plusieurs obstacles sur tous les plans, plusieurs pesanteurs socioculturelles continuent à peser sur elles.

2 Commentaires

    • Effectivement, c est horrible, une forte sensibilisation des femmes, leur aidera à dénoncé toutes formes de violences conjugales. Voila nous commençons deja des compter des morts

Votre avis sur cet article