Société

Election présidentielle: les dossiers de deux femmes candidates non pris en compte

La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a, dimanche 8 octobre 2023, officiellement clôturé l’opération du dépôt des candidatures à l’élection présidentielle de décembre 2023.
Jusqu’à la fermeture du Bureau de réception et traitement de candidature (BRTC) à 19 heures, 24 dossiers ont été effectivement réceptionnés.
Lors de l’affichage de la liste à la fin de l’opération, les candidatures de deux femmes n’ont pas été prises en compte par la CENI.
Pour cause, la militante des droits des personnes vivant avec handicap, Hortense Kavuo Maliro venue de Goma a déposé son dossier sans la preuve de paiement de la caution exigée par la loi électorale.
Dans une déclaration faite à la presse, elle a fustigé le critère de paiement d’une somme « exorbitante » pour participer à l’élection présidentielle.
Pour elle, cette condition prive les congolais de leur devoir et droit constitutionnels. Elle a tout de même demandé au président de la CENI de prolonger la période de cette opération jusqu’au 22 octobre pour permettre aux personnes concernées de pouvoir réunir l’argent de la caution.

De son côté, l’activiste Joëlle Billé qui a déposé sa candidature à l’élection présidentielle le dimanche 8 octobre a vu son dossier être également écarté parce qu’il était incomplet, ont fait savoir des sources proches de la CENI.

L’entourage de la candidate avait promis de revenir dans les heures qui suivent pour formaliser cette candidature. Toutefois, devant la presse, Joëlle Billé dit pouvoir postuler pour l’émergence de la RDC.

Jean Claude Ngalamulume Bakamubia