Politique

Election municipale : Angélique Ntumba milite pour le changement au sein de sa communauté

Journaliste à la radio Kasaï Horizon Té (KHR) à Kananga, Angélique Ntumba, s’engage activement dans la vie politique au Kasaï-Central.
Cette activiste des droits de la femme et candidate à l’élection municipale dans la commune de Kananga a salué la détermination et la participation de ses pairs aux élections générales de décembre, avant de reconnaître que la place de la femme dans l’espace politique a été très réduite depuis plus de deux décennies.
 » Je suis candidate à l’élection municipale dans la commune de Kananga pour apporter du changement au sein de notre communauté. Le développement à la base prôné par le Président Félix Tshisekedi doit être animé par des hommes et des femmes compétents. La parité étant consacrée par la constitution, il nous appartient donc de respecter la loi. C’est là qu’intervient la République des valeurs « , a ajouté cette candidate numéro 78.
Au cours d’une interview accordée à Femme d’Afrique Magazine, Angélique Ntumba a déploré les stigmatisations et stéréotypes auxquels font face les femmes engagées dans la politique en République démocratique du Congo.
 » C’est vraiment difficile de tenir dans le monde politique parce que les hommes sont toujours ancrés dans les antivaleurs et découragent beaucoup de femmes politiques. Néanmoins, les femmes leaders que nous sommes avons décidé de changer le paradigme cette année à cause de l’échec observé », a dit la candidate.
Cadre du parti politique Congrès National Congolais (CNC), elle a pensé qu’un travail de fond devra être fait par toutes les composantes de la société en vue de résoudre la question du genre.
A cette occasion, elle a proposé que la question du genre soit évoquée au niveau de familles, des écoles ainsi que des églises.
Cet article est rédigé dans le cadre du projet « Accroître la participation de la femme et de la jeune fille au processus électoral dans la province du Kasaï en RDC par le renforcement de leurs capacités et la sensibilisation », exécuté par l’ONG Femme main dans la main pour le développement Intégral (FMMDI).

Jean Claude Ngalamulume Bakamubia