BGFI – 3 Qualifié
FDA 10 ans Bannière
BGFI – Payement Impôt
BGFI – Rakka Cash
Actualité

Clôture du mois de la femme: les femmes agents de la BGFIBANK partagent leurs expériences.


Dans le cadre de la clôture du mois dédié à la femme, BGFIBANK a, ce mardi 2 avril 2024, en son siège social, organisé une conférence-débat à l’intention de toutes les femmes œuvrant au sein de la banque. Celles qui travaillent dans les provinces ont également participé à l’échange en ligne.


BGFIBANK, qui accorde une place de choix à la gent féminine de son entreprise, a permis aux femmes de pouvoir échanger avec leurs collaboratrices pour partager leurs expériences en tant que leaders et source de motivation.


Lors de son intervention, Daisy-Helen Ntoutoume, Directeur de la banque de Financement des Entreprises au sein de BGFIBANK RDC, a indiqué avoir débuté sa carrière à l’âge de 23 ans, avant de faire savoir qu’elle occupera, dans quelques mois, soit à 35 ans, la fonction de Directeur général de la banque pour le Commerce et l’Entrepreneuriat au Gabon.

 » C’est juste pour dire qu’il n’y a aucune limite, tout est possible qu’avec la volonté. Vous devez surtout saisir les opportunités parce que tout au long de nos carrières, nous avons toutes des opportunités à saisir « , a-t-elle ajouté.

Selon Mme Ntoutoume, ce genre de manifestation est importante dans le but de motiver les collaboratrices.
 » Parfois, elles ont l’impression que nous avons juste parachuté ou nous avons eu trop de chance qu’elles n’auraient peut-être pas. Nous avons présenté notre parcours pour montrer à quel point c’est difficile mais qu’avec la motivation et la volonté nous pouvons tout faire « , a-t-elle déclaré à la presse.


Elle a notifié le fait qu’elles sont toutes les mêmes, toutes peuvent également arriver là où elles sont actuellement. Car, malgré son jeune âge et le fait d’être une femme aussi, elle a eu à les surmonter qui, selon elle, constituent des obstacles.


 » Ce sont des blocages que les personnes mettent devant nous, et si on n’a pas confiance en soi, on peut s’arrêter. Je devrais dépasser mes limites en me disant que c’est mieux de commencer jeune pour être assez chevronnée « , a conclu la DBFE


La détermination et l’engagement


Pour sa part, Nathalie YambaYamba, Directeur des Engagements a assisté sur des objectifs personnels et ceux fixés par l’employeur ainsi que la vision que l’on a pour soi-même.


 » Dans ma carrière professionnelle, je me suis battue pour avoir de la place et un mot à placer autour d’une table. Aujourd’hui, je suis membre d’un Comité de Direction parce que le groupe BGFIBANK a une vision pour le développement de la femme « 
, a-t-elle déclaré.


Mme YambaYamba est d’avis qu’il est possible d’avoir une femme avec une tête bien faite qui peut jouer aussi bien le rôle du mère, d’épouse et en même temps dirigeante au sein d’une entreprise.

 » Ces trois rôles joués par la femme ne doivent pas être dissociés au développement de la société, en général « , a-t-elle affirmé.


En ce qui concerne l’importance qu’elle accorde à cette conférence-débat, le Directeur a signifié à la presse que les agents (femmes) ont besoin de soutien de celles qui ont travaillé longtemps pour leur dire qu’il est également possible pour elles de monter en compétence et en expérience.


S’agissant de Nice Mugeni, Directeur des Risques et plan de continuité d’activité, elle a rassuré qu’il était possible d’investir dans les femmes et de pouvoir récolter par la suite des résultats palpables.


Elle a notamment recommandé à ses semblables de savoir se décider afin d’avancer, de prendre ses responsabilités et de bien faire son travail. En partageant son expérience, elle a également soulevé que son jeune âge a été également parmi les difficultés rencontrées.

 » Ce n’était pas toujours évident de se faire respecter, sinon de s’imposer devant les personnes âgées ayant plus de l’expérience et de l’ancienneté dans la banque. Mais quand on sait pourquoi on travaille, on arrive à imposer un rythme, à donner une dynamique « , a déclaré Mme Nice Mugeni.

A la question de savoir s’il est facile de travailler dans une banque en tant femme, Mme Nice Mugeni a signifié que chaque situation a sa dose de pénibilité, tout en martelant que tout est question d’organisation.

Concernant Diane Zengamambu, Directeur du Contrôle permanent, elle a révélé d’être la seule femme de sa direction. Cependant, elle a demandé aux participantes d’avoir le sens de la responsabilité et de bien remplir leur travail. Directeur depuis 2021, Madame Diane a toujours refusé l’échec. Sa détermination et sa persévérance l’ont conduite là où elle se trouve aujourd’hui. Revenant sur son parcours professionnel, elle évoque les défis rencontrés, notamment en lien avec la maternité. Ces épreuves ne l’ont pas empêchée d’atteindre ses objectifs. Elle a su maintenir un équilibre parfait entre sa vie professionnelle et sa vie privée.

BGFIBank continue d’être un modèle dans le secteur, prouvant par des actions concrètes que l’investissement dans le potentiel des femmes n’est pas seulement une question de justice sociale, mais un pilier essentiel pour accélérer le progrès vers un avenir plus prospère pour tous. En célébrant les succès et en reconnaissant les défis restants, BGFIBank affirme son engagement indéfectible envers la création d’opportunités égales pour toutes, marquant ainsi une étape significative vers la réalisation de l’égalité des genres.

L'auteur