FDA 10 ans Bannière
BGFI – Rakka Cash
BGFI – Payement Impôt
BGFI – 3 Qualifié
Politique

RDC: Les Femmes Candidates aux élections générales 2023 adressent un message au Président de la CENI

Les Femmes candidates aux élections 2023 , réunies au sein du Réseau des Femmes Leaders pour l’acces à la parole (RFLAP)ont adressé un mémorandum au Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) , hier 29 décembre 2023 à Kinshasa.
Dans ce mémorandum, les femmes candidates, de toutes tendances politiques confondues aux élections législatives provinciales et municipales n’ont pas manqué d’exprimer la satisfaction de la tenue du quatrième cycle électoral en République Démocratique du Congo, dans le strict respect du délai constitutionnel.
Elles ont reconnues les avancées notables dans la nouvelle loi électorale et pour la promotion des candidatures des femmes.
Elles soutiennent également ces acquis et encouragent le prochain Président de la République élu à l’issue de scrutin électoral de continuer à les renforcer.

Par ailleurs, ces femmes candidates ont dénoncé des cas d’irrégularités constatées et vécues au cours du processus électoral 2023 dont elles ont été témoins qui est une violation de la loi électorale notamment : les fraudes, des intimidations, des violences et des discriminations à l’encontre des femmes candidates.

« Ces pratiques illégales vécues avant, pendant et après le scrutin risquent de renforcer des inégalités de genre et de défavoriser la représentation des femmes candidates conformément au principe de parité consacré dans l’article 14 de la Constitution et l’article 13 de la loi électorale » Ont elles mentionné dans ce mémorandum.
Cependant, les femmes candidates ont appelé à la responsabilité respectivement à la CENI et au ministre de l’intérieur de la sécurité et des affaires coutumières

  • A la CENI de garantir la transparence , l’intégrité, l’equité du processus de dépouillement et de proclamation des résultats des élections législatives, provinciales et municipales et de protéger des voix des femmes candidates.
    -Au vice-Premier Ministre, Ministre de l’intérieur, de la Sécurité et des affaires coutumières; de prendre des mesures nécessaires pour enquêter sur les cas d’irrégularités signalées par les femmes candidates; Punir les auteurs de ces pratiques illégales à l’encontre des femmes candidates.
  • À savoir; ces femmes sont déterminées à poursuivre leur engagement de promouvoir la participation et la représentation politique des femmes en RDC. Elles appellent toutes les femmes à se joindre à Elles dans cette lutte pour l’égalité des sexes et la démocratie.

Votre avis sur cet article