BGFI – Rakka Cash
BGFI – 3 Qualifié
BGFI – Payement Impôt
FDA 10 ans Bannière
Interview

Patricia Basua :  » la femme doit maintenant se mettre au travail pour consolider ses acquis « 

Journaliste professionnelle, Patricia Basua, l’une des figures de la chaîne privée de télévision AA a, par son savoir-faire, su trouver une place dans le cœur du grand public.
Avec un cursus éloquent, elle compte maintenant se tourner vers la politique, en postulant comme candidate à la députation nationale lors de l’élection générale de décembre 2023.
Elle invite donc les femmes à s’assumer pour que la parité soit effective, conformément à la constitution de la République démocratique du Congo.
C’est au cours d’une interview accordée à Femme d’Afrique magazine que Mme Basua s’est exprimée.

Femme d’Afrique Magazine : Pourriez-vous vous présentez à nos lecteurs ?

Patricia Basua: Je m’appelle Patricia Basua Kanda, mère de deux enfants, licenciée en politique extérieure à l’Institut facultaire des sciences de l’information et de la Communication (IFASIC). Actuellement, je suis journaliste à la chaîne de télévision AA.

Femme d’Afrique Magazine : Quel bilan faites vous de la femme congolaise en période électorale ?

Patricia Basua: Un bilan négatif puisque jusque-là, elle peine à s’assumer aux instances de prise de décisions, parfois j’ai comme l’impression qu’elle veut une chose et son contraire.
J’aimerai juste qu’elle enlève la peur et être capable de s’assumer.

Femme d’Afrique Magazine : En tant que future candidate à l’élection législative nationale prochaine, quel sera votre plan d’action en faveur de la femme et de la jeune fille?

Patricia Basua : Inciter la jeune fille à l’autonomisation. Pour ce, elle doit savoir ce qu’elle est , et nous allons mettre de mécanismes en place pour l’accompagner.

Femme d’Afrique Magazine : En tant que journaliste et futur acteur politique, quelle stratégie mettriez-vous en place pour lutter contre le harcèlement sexuel en milieu professionnel ?

Patricia Basua: Le harcèlement sexuel est un mal qui gangrène la société. Pour le détecter, il faudra d’abord que la victime sache qu’elle est harcelée sexuellement.
Nous insisterons sur l’application des lois réprimant cette forme de violence sexuelle, afin que tous ceux qui la commettent soient sévèrement punis.

Femme d’Afrique Magazine : Un message pour la femme congolaise ?

Patricia Basua: je dirais juste à la femme congolaise, après qu’elle se soit battue pour sa liberté et ses droits, elle doit maintenant se mettre au travail pour consolider ses acquis .

L'auteur

Christelle Mpongo, Éditrice Général, Fondatrice du Magazine Femme d'Afrique.