Politique

Nathalie Kambala appelle les responsables des partis politiques à aligner plus de femmes et de jeunes aux législatives provinciales

Quelques jours après l’ouverture du bureau de réception et traitement des candidatures (BRTC) de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) pour recevoir les dossiers des candidats à la députation provinciale, la Directrice pays de L’ONG Main dans la main pour le développement Intégral (FMMDI), Nathalie Kambala Luse a estimé que des partis politiques pourront rectifier le tir par rapport à la représentation des femmes sur la liste électorale.
Dans une déclaration faite le vendredi 04 août 2023 devant la presse à Kinshasa, elle a reconnu que le combat n’est facile mais elle a imploré ses semblables à se tenir prêtes pour affronter avec succès les élections provinciales, locales et municipales.


Cette activiste des droits de l’homme a plaidé pour l’alignement des femmes ainsi que des jeunes sur les listes des candidats à la députation provinciale et à l’élection de conseillers communaux dans la province du Kasaï-Central.
Faisant allusion à la faible représentativité des femmes ainsi que des jeunes filles à la députation nationale, FMMDI mobilise pour leur participation féminine massive à cet exercice démocratique.
« Certes, la bataille est encore grande, mais j’encourage les femmes et les filles. Nous sommes là pour vous pousser d’aller de l’avant. D’ailleurs c’était parmi nos souhaits d’avoir peu des femmes qui ont postulé pour que nous puissions peaufiner des nouvelles stratégies gagnantes au bénéfice des candidates », a dit Mme Kambala Luse.


Elle a notamment profité de l’occasion pour inviter les différentes couches sociales de la population de pouvoir apporter leur soutien aux dames qui ont des ambitions.

Jean Claude Ngalamulume