FDA Magazine
Société

Lutte contre les violences faites femmes et filles : A Abdjan, Nathalie Kambala vante ses initiatives pour l’élimination des cas au Kasaï

Il s’est clôturé ce jeudi 09 décembre 2022 à Abidjan, un forum sur le renforcement du mouvement des femmes et des filles en Afrique de l’ouest et l’Afrique centrale.

Directrice-pays de l’ONG Femme main dans la main pour le développement Intégral (FMMDI), Nathalie Kambala Luse, était parmi les représentants de la République Démocratique du Congo à ces assises de Côte d’ivoire pour partager ses expériences à ses pairs dans la lutte pour la réduction des cas des violences faites aux femmes et filles dans la région du Kasaï.

Avant d’aborder son sujet dédié aux victimes des atrocités, la paneliste Nathalie Kambala Luse, a invité les participants d’observer ensemble avec elle, une minute de silence en mémoire des compatriotes tués froidement par les terroristes du M23 soutenue par le Rwanda. Elle a fait remarquer que les actions mises à profit par son organisation, la population du Kasaï est meurtrie suite aux affres de guerre de 2016-2017. Elle a invité ses pairs venues de 7 pays d’initier des projets d’édits en vue de l’obtention des instruments juridiques ainsi que privilégier la collaboration coutumières.

” Nous avons parlé haute des atrocités qui continuent à battre record dans notre pays. Le mouvement associatif des femmes et autres structures féminines qui initient des édits et les font porter aux députés pour avoir des lois . Aussi les dénonciations que font des temps à temps les structures, les sensiblisations, travailler avec les leaders communautaires et traditionnels. Arracher les actes d’engagement et des édits, parler de ce qui est considéré chez-nous comme tabou. Je suis revenue sur le prix international d’innovation décerné à FMMDI…” a-t-elle renchérit.

De son côté, la directrice régionale de l’ONU-FEMMES, a appelé les Chefs d’État Africains à garantir la mise en pratique de la masculinité positive partant de l’exemple du congolais Félix Tshisekedi, promu Champion de la masculinité positive à l’union Africaine.

L’occasion était pour la commissaire de la Communauté économique des États d’Afrique (CEEAC ), de congratuler toutes les parties prenantes avant d’affirmer la volonté de son organisation d’accompagner les femmes dans la lutte.

Organisées par ONU-Femmes, ces assises ont connues plusieurs temps forts marqués par les différents exposés des experts et actrices de la société venues des 17 pays.
Venu représenté la ministre ivoirienne du genre, Diallo Musa ,à exhorter les organisateurs à rendre ce forum routinier pour favoriser la mutualisation des efforts chez les femmes.
Ces assises devraient être bouclées ce jeudi 09 décembre 2022 par l’élaboration d’une de plaidoyer au terme des travaux en carrefour.

Notons que ce forum z connu la participation des 17 pays Africains en plus des ambassadeurs des différentes institutions et organisations internationales. La RDC était représentée par deux structures de la société civile dont FMMDI (Kasaï Central) et Une autre du Congo Central.

Votre avis sur cet article