FDA 10 ans Bannière
BGFI – Rakka Cash
BGFI – Payement Impôt
BGFI – 3 Qualifié
Actualité

Kinshasa : la campagne « 16 jours d’activisme contre la violence basée sur le genre  » au coeur de la campagne électorale

« Placer la lutte contre la violence basée sur le genre au coeur de la campagne électorale  » a été au centre d’un Forum organisé, samedi 25 novembre 2023, à Kinshasa, par Internews dans le cadre de la campagne  » 16 jours d’activisme contre la violence basée sur le genre « .

Au cours de cette activité, la députée nationale, Christelle Vuanga a partagé son expérience étant dans une Assemblée nationale dominée par les hommes. Elle a fait savoir que grâce à son travail et sa détermination, elle a su se faire accepter par ses collègues hommes.

Elle a également recommandée de pouvoir mettre en lumière les femmes qui ont occupé des postes de responsabilité pour inspirer d’autres femmes dans le combat consistant à mettre fin aux violences faites aux femmes.

Pour sa part, la communicologue et anthropologue, Prof Espérance Bayedila, a souligné l’importance de l’éducation et de la sensibilisation pour lutter contre les violences basées sur le genre.

Il est crucial, dit-elle, de former les femmes sur leurs droits et de les encourager à se faire entendre. Elle a recommandé aux femmes à viser le savoir être, le savoir faire et le savoir pour qu’elles soient capables de défendre leurs droits.

De son côté, l’activiste engagée dans la lutte contre les violences basées sur le genre, Grâce Lula, a mis l’accent sur l’importance de la mobilisation collective. Elle a encouragé les femmes à se soutenir mutuellement et à s’unir pour faire entendre leur voix, avant d’indiquer que cette campagne est une période où les organisations de défense des droits de l’homme, particulièrement celles des droits de femmes doivent être sur terrain pour sensibiliser, former et faire voir les violences telles qu’elles sont vécues.

Après avoir partagé leurs expériences, les intervenantes de ce forum ont proposé des stratégies, notamment de placer la lutte contre les violences basées sur le genre au cœur de la campagne électorale, afin de sensibiliser la population et de promouvoir des politiques et des lois visant à protéger les femmes et à garantir leur sécurité.

Notons que la campagne « 16 jours d’activisme contre la violence basée sur le genre à l’égard des femmes et des filles » a démarré le 25 novembre à l’occasion de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes et prend fin le 10 décembre qui marque la journée internationale des droits de l’homme.

Amina

Votre avis sur cet article