FDA 10 ans Bannière
BGFI – 3 Qualifié
BGFI – Rakka Cash
BGFI – Payement Impôt
Société

Kasaï-Central : les activités de la campagne 16 jours d’activisme lancées

La cérémonie du lancement officiel des activités de 16 jours d’activisme pour mettre fin à la violence faite aux femmes et jeunes filles s’est déroulée le jeudi 23 novembre 2023 dans la salle des réunions de l’ONG Femme main dans la main pour le développement Intégral (FMMDI), à Kananga, dans la province du Kasaï-Central, en présence notamment des défenseurs des droits de la femme.

En cette année, la campagne sera menée au Kasaï-Central sous le thème  » ensemble, prévenons et dénonçons les violences basées sur le genre « .

Le Représentant de la ministre provinciale du Genre, a signifié que  » cette campagne offre la possibilité à tous de s’interroger sur la nature de traitement réservé à la femme et d’évaluer le degré d’importance accordée aux lois qui protègent les femmes « .

Pour le chef de bureau de la division provinciale du genre au Kasaï-Central, Pascal Panu, cette campagne encourage également les gouvernements, les organisations internationales et la société civile à prendre des mesures concrètes pour lutter contre la violence basée sur le genre. Cela peut inclure l’adoption de lois et de politiques appropriées, la mise en place de systèmes de soutien aux victimes, la sensibilisation du public et la promotion de l’éducation sur les droits des femmes.

Selon un dépliant de l’agence des Nations-Unies pour la population (UNFPA), l’objectif principal de cette campagne est de sensibiliser le public à l’ampleur du problème de la violence basée sur le genre et de promouvoir l’égalité des genres, les droits des femmes et des filles, ainsi que le respect de ses droits.
Les 16 jours d’activisme offrent également une plateforme pour mettre en évidence les initiatives positives et les solutions visant à prévenir et à éliminer la violence basée sur le genre.
Il sera également question à sensibiliser et à mobiliser les individus et les organisations du monde entier pour éliminer la violence basée sur le genre.
Pendant les 16 jours d’activisme, de nombreuses initiatives seront organisées pour mettre en lumière les différentes formes de violence basée sur le genre, telles que la violence domestique, les agressions sexuelles, le harcèlement sexuel, le mariage forcé et le trafic d’êtres humains.
Les activités comprennent souvent des marches, des rassemblements, des conférences, des séminaires, des ateliers, des campagnes médiatiques et des discussions publiques. » lit-on dans un message adressé aux défenseurs des droits humains.

Précisons que les 16 jours d’activisme débutent chaque année 25 novembre, date de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes et prend fin le 10 décembre lors de la Journée des droits humains.

Jean Claude Ngalamulume Bakamubia

Votre avis sur cet article