Santé

Kasaï-Central : UNFPA et FMMDI présentent leur programme au Président de l’Assemblée provinciale

Le Président de l’Assemblée provinciale du Kasaï-Central, Daniel Lukusa Kakupueki, a, mardi 28 mai 2024, accordé une audience à une délégation conjointe de l’ONG Femme Main dans la Main pour le Développement Intégral (FMMDI) et du Fonds des Nations-Unies pour la Population (UNFPA).

Elle a été conduite par Marguerite Kunduma, cheffe de bureau de l’UNFPA au Kasaï-Central, accompagnée de Nathalie Kambala, Directrice-pays de l’ONG FMMDI.

Cette délégation a soumis à M. Lukusa Kakupueki, les différents problèmes rencontrés par les femmes et les jeunes filles de ladite province, à savoir la défense de leurs droits, les pratiques avilissantes envers les femmes, l’inégalité d’accès aux instances de prise de décision, la problématique de l’éducation de la jeune fille.

“ Nous avons discuté sur des questions liées aux droits des femmes et des jeunes filles dans la province du Kasaï. Après avoir fait l’état de lieu, nous avons réfléchi sur l’élaboration d’une feuille de route entre notre organisation et l’Assemblée provinciale sur les questions des droits de la femme et de la jeune fille et de l’éducation des adolescentes ”, a expliqué Mme Kunduma.

Elle a notamment loué l’ouverture d’esprit du nouveau speaker de l’Assemblée provinciale du Kasaï- Central qui a exprimé tout son intérêt à accompagner les initiatives visant à promouvoir la gent féminine.

A en croire la Directrice-pays de FMMDI, Nathalie Kambala Luse, il a été question de présenter le programme de collaboration entre l’UNFPA et FMMDI à l’Assemblée provinciale du Kasaï-Central.

 » Nous lui avons présenté nos civilités et notre programme de collaboration entre nos organisations. Des questions des VBG, du genre et des droits des femmes ont été également évoquées », a-t-elle déclaré.

Mme Kambala a indiqué que c’était également une occasion pour leur délégation de solliciter la disponibilité et l’accompagnement de l’Assemblée provinciale dans toutes leurs activités concernant le bien-être de la femme et de la fille du Kasaï-Central.

Notons qu’après l’Assemblée provinciale, le duo UNFPA-FMMDI envisage d’organiser une mission similaire auprès de gouvernorat provincial.
Le but est d’inciter les institutions provinciales à entériner les questions de genre. De ce fait, une feuille de route sera mise en œuvre pour accompagner le programme du gouvernement, sous l’œil de l’Assemblée provinciale.

Jean Claude Ngalamulume Bakamubia