Entrepreneuriat

Kasaï Central : Une femme leader finance les travaux de réhabilitation du système d’apport d’eaux pour réduire le calvaire des habitants de Kananga

Dady Thérèse Ngalula, initie depuis deux mois les travaux de rénovation du système d’apport d’eaux construit par les colons belges dans le parage des installations aéroportuaires de Kananga en vue de mettre fin aux inondations et au développement des têtes d’érosions.

Il s’agit des travaux de curage des caniveaux souterrains ainsi que la construction des digues à Kampompi entre Katambayi et Kabanza.

Les membres de l’association Kuya Kumpala « AKK» en sigle, ont reçu la visite le weekend dernier de la Présidente de cette ASBL, Dady Thérèse Ngalula , les travaux d’entretien de l’avenue Ntambue, principale route de la mission catholique Saint Bernard. Dans sa gibecière, la capable dada de la ville comme aiment l’appeler ses sympathisants, a offert un lot important de sacs vides, gilets, bêches et une enveloppe de motivation pour la poursuite des travaux.,

Initiés par la responsable de cette structure, Dady Thérèse Ngalula , ces travaux ont débuté depuis plus de deux mois à Kampompi, partie qui est dans un état de délabrement très avancé .

Bêches en main, des dizaines des jeunes ont assaini et remblayé des flaques d’eau sur cette première partie de la dite avenue. Selon Dady Thérèse Ngalula, ces travaux consistent en curage des déchets et de quelques bourbiers dans les caniveaux souterrains ainsi que la construction des digues . Elle indique avoir partagé la peine des riverains menacés par les eaux à chaque tombée de pluie.

« J’étais venue un jour consoler quelqu’un ici après la pluie. Toutes ces maisons étaient sous l’eau. Les élèves et étudiants ne pouvaient pas passer sur cette route. C’était difficile de retenir notre compassion avec mon époux. Vous savez que c’est parmi les activités sociales que mènent notre association. Nous travaillons dans la solidarité et nous accompagnons le gouvernement congolais. Nous sommes patriotes et notre esprit est toujours orienté vers la protection de l’environnement, principalement l’assainissement de la voix publique. Ici, nous faisons le curage des déchets et bourbiers pour que la route devienne praticable. Ça fait longtemps que la population lance un cri d’alarme ici, et personne n’y songe.Jusque là , l’État n’est pas intervenu et avec nos membres, nous faisons d’abord ce que nous pouvons », a indiqué Dady Thérèse Ngalula .

Les membres de l’AKK en plein travail sur cette route, le chef Mfuamba estime tout de même que cette initiative va se poursuivre afin de rendre les trois localités ( Katambayi, Kampompi et Kabanza) propres et fréquentables .

« C’est depuis l’époque du gouverneur Kapuku que nous souffrons. Tous les directeurs qui se sont succédés à la tête de la RVA s’opposaient aux travaux disant que la concession appartenait à l’aéroport. Mais il a fallu attendre l’intervention de cette dame maman Dady Thérèse pour convaincre l’actuel directeur. Comme vous pouvez le remarquer, la partie assainie est redevenue praticable et salubre. Ce sont les travaux que nous allons faire de manière ponctuelle avec des volontaires étant donné que nous n’avons reçu que des bêches, sacs et motivation de la part de notre présidente. Notre objectif c’est de voir les véhicules et piétons utiliser cette route sans trop d’inquiétudes comme c’est le cas actuellement. Nous invitons les jeunes à l’esprit patriotique de se joindre à nous. Aussi , cette route est d’intéret provincial. Nous invitons le gouvernement provincial de toujours prendre en charge l’entretien des routes. Madame Dady Thérèse Ngalula mérite le soutien de tous les habitants de nos trois localités car elle sait assister ceux qui sont dans le besoin », a-t-il conclu.

Rappelons que la route Ntambue est depuis un moment impraticable au coeur meme du village Kampompi où la route s’est transformée en bourbiers et en flaques d’eau.

Jean Claude Ngalamulume wa Bakamubia