FDA 10 ans Bannière
BGFI – Payement Impôt
BGFI – Rakka Cash
BGFI – 3 Qualifié
Politique

Kasaï-Central : les chefs des partis politiques renouvellent leur engagement pour accroître la participation des femmes aux élections provinciales et locales

Les présidents fédéraux des partis politiques basés au Kasaï-Central réintèrent leur vœu d’aligner plus de femmes sur les listes électorales aux élections provinciales, municipales et locales.

C’est l’un des engagements pris par les représentants des partis politiques présents à la matinée d’échanges organisée le lundi 31 juillet 2023 par la Synergie des associations d’accompagnement des femmes candidates avec l’apui technique de l’ONUFemmes et la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI).

L’objectif a été d’évaluer la participation des femmes en ce qui le dépôt des candidatures et de pouvoir communiquer sur la suite des opérations électorales. C’est ainsi que les présidents fédéraux de ces partis politiques ont remercié l’ONU Femmes, la synérgie d’accompagnement des femmes candidates ainsi que la CENI pour le partage des informations sur la suite des événements.
Au cours de cette activité, trois points ont été à l’ordre du jour, à savoir l’évaluation des obstacles auxquels ont fait face les femmes durant la période de dépôt des candidatures, le message du Secrétaire exécutif provincial de la CENI Kasaï-Central sur le processus électorale et le conseil technique de chargé du genre et élections à l’ONU Femmes/RDC, Me Pacifique Nkunzi, sur le positionnement des femmes aux élections provinciales, municipales et locales dans la province du Kasaï Central.


Parmi les obstacles signalés par les participants, il y a notamment la réticence des femmes à postuler, le manque des moyens financiers qui a empêché les femmes à notarier certains documents de leurs dossiers, la peur de perdre l’emploi pour les femmes fonctionnaires de l’Etat, l’environnement hostile à l’égard de certaines femmes de l’opposition dans la jouissance de leurs droits, l’égoïsme de l’homme, les limites des responsabilités au sein des partis politiques, le positionnement des listes des femmes envoyées par les partis à leurs regroupements politiques, et le déni des ressources, d’opportunités et des services au bénéficie des femmes candidates pour leur réelle participation aux instances de prise des décisions électives au Kasaï -Central.
S’agissant des recommandations formulées par les leaders politiques, il y a l’organisation des formations de renforcement des capacités en faveur des femmes candidates aux législatives provinciales, locales et municipales.
Pour sa part, le Président de la Synergie, Jean René Tshimanga a exhorté les responsables des partis politiques à aligner beaucoup de femmes sur les listes électorales, avant de remercier l’ONU Femmes pour avoir facilité le plaidoyer mené auprès des autorités morales des regroupements politiques à Kinshasa.
La mission, a-t-il rappelé, a été menée en juin 2023 par Jean René Tshimanga du Cadre de concertation de la société civile, Nathalie Kambala de l’ONG Femme main dans la main pour le Développement Intégral (FMMDI) et Félicien Matamashi du Réseau des Femmes pour la protection des Droits de l’Enfant et de la Femme (REFEDEF).
Notons que cette matinée d’échange a connu la participation de la cheffe de division provinciale du Genre, famille et enfants au Kasaï-Central, des responsables des partis et regroupement politiques, des présidentes des ligues des femmes, des femmes candidates et des réseaux des femmes dont le Cadre Permanent de Concertation de la Femme Congolaise (CAFCO), la Dynamique nationale des femmes candidates (DYNAFEC) et FMMDI.

Jean Claude Ngalamulume Bakamubia

Votre avis sur cet article