Politique

Kasaï Central/Processus électoral : Les membres du Mouvement Rien Sans les Femmes déterminées à éliminer les stéréotypes et autres pesanteurs socioculturelles pour l’élection des femmes

Dans le cadre du déclenchement du processus électoral au Kasaï Central par le début des opérations d’enrôlement et d’identification des électeurs, les membres du Mouvement Rien Sans les Femmes (RSF) se sont réunies jeudi 02 février 2023 au siège de FMMDI à Kananga pour cogiter sur la participation accrue et active des femmes à ce processus .

En prélude des élections de décembre 2023, ont pris l’engagement de militer pour l’élimination des stéréotypes et autres pesanteurs socioculturelles qui freinent l’émergence des femmes et filles dans la vie politique.

 » Vu que cette opération constitue un canal par excellence pour atteindre cet objectif… Invitons les femmes et les filles, à se mobiliser pour se faire enroler massivement et permettre à la province de maximiser les chances d’arracher beaucoup de sièges au parlement l’année prochaine. C’est maintenant ou jamais. Qui veut aller loin, ménage sa monture » lit-on dans cette déclaration lue devant la presse locale.

Et de poursuivre ; « … Prenons conscience de braver la peur et de lutter contre les stéréotypes et les pesanteurs culturelles qui nous ont longtemps tirées vers le bas car le développement Intégral de la RDC a besoin de la contribution de tout le monde et premièrement celle des femmes »

Par la même occasion, les membres de RSF découragent les personnes qui s’enrôlent doublement au fichier de la CENI, une pratique qui selon elles  » est illégale et dangereuse puisque prive à ses auteurs le droit de voter dans la même mesure où les doublons seront élagués du fichier électoral le moment venu par la CENI.. »

Notons que le Mouvement Rien Sans les Femmes (RSF) est un cadre fédérateur des forces féminines en République démocratique du Congo. Au Kasaï Central, cette ASBL est chapeautée par Nathalie Kambala Luse.