[pro_ad_display_adzone id=5907]
Société

Kananga : les victimes des VSBG encouragées d’aller à l’hôpital pour une prise en charge gratuite

L’ONG Femme main dans la main pour le développement Intégral (FMMDI) a encouragé les victimes des violences sexuelles et celles basées sur le genre (VSBG) à se rendre à l’hôpital général de référence de Lukonga dans les 72 heures qui suivent l’agression afin de bénéficier gratuitement d’une prise en charge holistique.

C’était au cours des échanges communautaires organisés le jeudi 24 août 2023 par cette organisation non gouvernementale, dans le cadre du Projet Korea International Coperation Agency (KOREA), à l’intention des différentes couches sociales de la commune de Lukonga.

L’objectif principal est de scruter les voies et moyens pour réduire les risques de VSBG dans cette commune de Lukonga.

Au cours de son allocution portant sur la typologie des VSBG, la Directrice pays de FMMDI Nathalie Kambala a appelé tous les habitants de Lukonga en particulier et du Kasaï-Central en général de dénoncer tout cas de VSBG dans leur entourage.

 » Il appartient à la communauté de Lukonga de s’impliquer et de s’approprier cette lutte. Sachez que les violences constituent un grand frein pour l’émergence des femmes et des filles de cette municipalité. Nous avons fourni beaucoup d’efforts pour avoir notamment des nouvelles habitudes « , a déclaré Mme Kambala.

Dans son mot de circonstance, la Coordonnatrice adjointe du projet KOICA en RDC a tenu à réconforter toutes les parties prenantes engagées dans cette lutte, avant de rappeler qu’il est question de réduire sensiblement les cas des VSBG dans nos communautés.

Elle a reconnu la lourdeur constatée pour l’adoption des nouvelles normes sociales au sein de la société. Toutefois, elle dit pouvoir compter sur l’engagement et la volonté de chacun.

De son côté, la ministre provinciale du Genre, famille et enfant, Rose Nkashama a loué la détermination du Président de la République, Félix Tshisekedi, champion de la masculinité et le soutien du gouverneur John Kabeya dans ce combat.

Cette rencontre a connu la participation des femmes, des filles, des hommes, des autorités politico-administratives, des chefs coutumiers et religieux et des partenaires.

Rappelons que la pose de la première pierre de la construction du Centre intégré multisectoriel (CIMS) pour la prise en charge médicale des survivantes de VSBG au sein de l’hôpital général de référence de Lukonga a été posée mercredi 23 août dernier par le vice gouverneur Martin Makita.


Cet hôpital a été doté aussi d’une ambulance. Et le sous-commissariat de la police locale a reçu une jeep et des motos.

Notons que le projet KOREA qui a une durée de cinq ans travaille dans la prise en charge holistique des survivants des VBG et le volet prévention est assuré par FMMDI sur toute la communauté de Lukonga. Il est exécuté conjointement par deux agences du système de Nations- Unies, à savoir le Fonds des Nations-Unies pour la Population (UNFPA) et Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD).

.

Jean Claude Ngalamulume Bakamubia

.