Société

Gouvernements provinciaux : Nathalie Kambala insiste sur le respect de la parité

Après l’installation des gouverneurs des provinces, ces derniers ont déjà commencé à former leurs gouvernements.

C’est dans cette optique que l’activiste des droits de la femme, Nathalie Kambala Luse, a, dans une interview accordée à la presse le mercredi 26 juin 2024, recommandé à ces gouverneurs de pouvoir prendre en compte la parité hommes-femmes.
Question de répondre efficacement aux besoins et aux attentes de la population.

« Je demande la prise en compte de la dimension genre dans la formation de leurs différents gouvernements et cabinets. Aussi, d’intégrer de manière égalitaire les femmes et les filles pour qu’elles apportent leur expertise au développement de leurs provinces », a déclaré Mme Kambala.

Cette actrice de la société civile a exhorté les nouveaux gouverneurs à choisir des collaborateurs compétents et dotés des qualités nécessaires pour les accompagner dans la gestion de leurs provinces afin de concrétiser leurs programmes d’actions.

« Pour impacter leurs programmes d’actions, je demande à ces gouverneurs de s’entourer de personnes intelligentes et crédibles », a signifié l’activiste.

Par ailleurs, elle a demandé aux Chefs de l’exécutif provincial d’être des rassembleurs, des pacificateurs, tout en bannissant le népotisme et le tribalisme.

« Ces antivaleurs ont ruiné nos provinces depuis plusieurs années. Je vous convie donc de mettre en place une gestion saine et transparente qui respectent les règles financières et la reddition de comptes pour rendre des comptes aux administrés », a-t-elle conseillé.

Jean Claude Ngalamulume Bakamubia

Vous avez des reclamations ? Veuillez les signaler ici .