BGFI – Payement Impôt
BGFI – 3 Qualifié
BGFI – Rakka Cash
FDA 10 ans Bannière
Actualité

Elections en RDC : la MOE CENCO-ECC constate qu’un candidat s’est largement démarqué des autres

 » La MOE CENCO-ECC, grâce au dispositif de comptage parallèle des voix qu’elle a mis en place, constate qu’un candidat s’est largement démarqué des autres avec plus de la moitié de suffrages à lui seul « , a indiqué la déclaration préliminaire de la Mission d’observation MOE CENCO-ECC publiée le jeudi 28 décembre 2023, à Kinshasa.

Cependant, le rapport a documenté de nombreux cas d’irrégularités susceptibles d’affecter l’intégrité des résultats de différents scrutins, en certains endroits.

Cette Mission d’observation électorale a également invité la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), la Cour constitutionnelle ainsi que d’autres Cours et Tribunaux habiletés à tirer, en toute responsabilité, toutes les conséquences qui s’imposent, en fonction de l’incidence sur la base des calculs des résultats pour le scrutin concerné, avant de proclamer respectivement les résultats provisoires et définitifs de différents scrutins.

Pour rassurer les différentes parties prenantes, la MOE CENCO-ECC a demandé à la Centrale électorale de préciser le nombre de Bureau de vote et de dépouillement (BVD) qui ont ouvert le 20 décembre 2023 et ceux qui ont ouvert après cette date. Aussi , d’informer sur le nombre de Dispositif électoral de vote (DEV) et bulletins qui y ont été utilisés régulièrement.

 » L’acceptation des résultats par les parties prenantes passe aussi par le respect des dispositions pertinentes de l’article 71 de la Loi électorale. Cela étant, la MOE exhorte la CENI à ne publier les résultats provisoires que sur la base des résultats consolidés de tous les Centres Locaux de Compilation des Résultats (CLCR) « , pouvons-nous lire dans cette déclaration préliminaire signée par Mgr Donatien Nshole de la CENCO et le Révérend Eric Nsenga de l’ECC.

En outre, le rapport a souligné que la prise en compte des irrégularités documentées constitue un gage pour l’acceptation des résultats par le public et pour garantir la paix, la cohésion et la stabilité en République Démocratique du Congo.

Répondant à la question sur la publication des résultats bureau de vote par bureau de vote, Mgr Donatien Nshole a souligné que la MOE CENCO-ECC ne peut intervenir qu’après la publication des résultats par la CENI.
 » Par rapport à la cohérence, il revient à la CENI de publier les résultats provisoires bureau de vote par bureau de vote. En ce moment là, nous serons en mesure de vérifier la cohérence par rapport aux données que nous avons. Jusque-là, la CENI publie les tendances non pas bureau de vote par bureau de vote « , a-t-il ajouté .

Notons que 42.796 rapports soumis par les observateurs de ladite Mission électorale jusqu’au 25 décembre 2023 ont été traités pour soutenir cette déclaration préliminaire. Les équipes des Agents du Call center continuent à collecter les rapports des observateurs qui n’avaient pas été soumis avant cette date en vue du rapport final d’observation électorale de la MOE CENCO-ECC pour ce cycle électoral.

Pour rappel, la MOE CENCO-ECC est une plateforme citoyenne mise en place par l’Episcopale Nationale du Congo (CENCO) et l’Eglise du Christ au Congo (ECC) à travers leurs commissions Justice et Paix.
Le but est de contribuer à la promotion d’un processus électoral inclusif, transparent, compétitif et apaisé qui accroît la légitimité des institutions étatiques et consacre ainsi la préservation de la paix, la cohésion et la stabilité en RDC.

L'auteur

Votre avis sur cet article