BGFI – Payement Impôt
BGFI – 3 Qualifié
FDA 10 ans Bannière
BGFI – Rakka Cash
Espace Tendresse

Comment réussir sa vie sexuelle en couple

Maintenir le lien amoureux dans un couple n’est pas forcément simple, ni gagné pour toujours. cela demande beaucoup de maturité et de la patience. Au cours d’un entretien avec Femme d’Afrique Magazine le docteur Medina nous livre quelques principes a respecter .

Les fluctuations du désir

« Il est normal qu’avec le temps le désir baisse. Lors de la rencontre, l’inconscient ne sélectionne de l’autre que ce qu’il a envie de voir. On se renvoie donc mutuellement des images positives. Puis, le quotidien aidant, les gens s’éloignent petit à petit. Les obstacles de la vie liés au métier, aux enfants entrent en ligne de compte, mais pas seulement. Fondamentalement, la relation est ambivalente. Un homme et une femme ne fonctionnent pas de la même façon. Dans une cour de récréation, les petites filles parlent, se racontent des histoires. Les petits garçons, eux, courent et se disputent le ballon. Cette différence se retrouve à l’âge adulte : c’est ainsi que la relation va être au centre du désir pour les femmes, tandis que les hommes vont privilégier l’action », explique le docteur Medina

Trouver les moyens de se rapprocher

Ces fonctionnements opposés sont souvent générateurs d’incompréhension entre les deux partenaires. A cela s’ajoute le fait que le couple est un peu à l’image de ces frères et sœurs qui, bien que s’aimant, se disputent sans cesse : on fait avec, mais la relation s’en ressent. Sans compter que les conflits génèrent des réflexes d’autodéfense : c’est toujours la faute de l’autre ! Or, à ne pas comprendre ni analyser ces sentiments, le fossé se creuse insidieusement.

« Pour éviter ces dérives qui font que la vie intime et amoureuse se réduit comme peau de chagrin, les conjoints doivent trouver les moyens de se rapprocher. C’est cette proximité qui permet de retrouver et de faire durer le désir », estime le spécialiste.

Garder ou recréer la sphère intime

Comment y parvenir ? « En communiquant, en apprenant à connaître l’autre, à le comprendre et à l’accepter, mais aussi en veillant à ne pas laisser le malaise s’installer, indique le spécialiste. On s’est rendu compte que prendre l’engagement de se retrouver régulièrement à deux, loin de tout parasitage extérieur, pour reprendre contact, parler de ses attentes, de ses envies, de ses craintes aussi, permet de conserver ou de recréer la bulle de l’intime. Ce qui améliore nettement la relation. »

Apprendre à dépasser les différences

L’objectif n’est pas obligatoirement de faire l’amour. De simples mots pour exprimer éventuellement ce qui fait peur peuvent suffire. Car, là encore, les attentes des deux sexes sont différentes.

Quand elles sont désirantes, les femmes ont un grand potentiel de jouissance sexuelle. Mais pour atteindre cet état de désir, elles ont souvent besoin de temps, de tendresse, d’attentions. Alors que leurs compagnons ont fréquemment envie d’une approche plus directe, car leur désir sexuel est fort, même si la sexualité masculine est plus limitée physiologiquement et que s’y ajoute parfois, l’âge aidant, la peur de l’échec. Il est par conséquent important de parler de ces différences pour les comprendre et les dépasser

Faire en sorte que l’autre se sente bien

Concrètement, entretenir la flamme ou la ranimer demande un certain nombre d’efforts de part et d’autre. « Il est essentiel de toujours garder bien présent, au fond de soi, que le lien du couple est fragile. Il faut donc y faire attention. Prendre soin de l’autre, se poser la question : “Que vais-je faire pour qu’elle ou il se sente bien ?” est sans doute une des clés de la réussite. Mais ce défi exige parfois l’aide d’un thérapeute », conclut le psychosexologue.

En effet, on ne vit pas en permanence au même rythme, au diapason : les aléas de la vie ne le permettent pas. Aussi, si le désir sexuel va et vient, si l’écart se creuse mais que l’envie de continuer ensemble subsiste, une thérapie de couple peut se révéler tout à fait bénéfique.

Votre avis sur cet article