BGFI – 3 Qualifié
FDA 10 ans Bannière
BGFI – Neo Bank
Politique

Mamie Rose Kamueka:  » C’est le moment pour les femmes et les jeunes filles de se faire élire massivement « 

Les femmes de la province du Kasaï Central se préparent déjà avec détermination pour affronter les élections législatives de décembre 2023.
Les potentielles candidates s’emploient à redynamiser leur base et susciter un éveil de conscience de celle-ci en ce qui concerne les enjeux électoraux.

« La femme de la ville de Kananga ne doit pas rester dans la distraction mais prendre conscience qu’elle représente 62% de la population congolaise. Cette fois nous devons participer activement au processus électoral. Nous n’avons pas droit à l’erreur « , a déclaré un cadre du parti politique Congrès national Congolais (CNC), Mamie Rose Kamueka, lors d’une interview accordée mercredi à « Femme d’Afrique Magazine ».

Ce message a été lancé à l’intention de toutes les femmes et filles de la province du Kasaï-Central. Cette dame, faut-il le préciser, est impliquée dans la mobilisation et la sensibilisation des populations pour une participation massive à l’opération d’identification et d’enrôlement des électeurs dans la deuxième aire opérationnelle.

Actuellement, Mme Kamueka n’a pas caché sa satisfaction quant aux statistiques publiées par la Commission électorale nationale Indépendante (CENI), indiquant qu’il y a plus de femmes enrôlées au Kasaï Central. Son vœu est de voir les dames se faire massivement élire pour leur accession dans les instances de prise des décisions en République démocratique du Congo.

 » Je suis maintenant apaisée parce que l’objectif est atteint au niveau de la CENI du fait que les femmes soient majoritairement enrôlées. Je remercie la CENI qui a prolongé le délai de l’opération d’identification et d’enrôlement des électeurs », a-t-elle ajouté, invitant ceux qui n’ont pas encore reçu leur carte d’électeur de pouvoir s’enrôler.

 » Je continue à éveiller les femmes et les jeunes filles Kasaïennes qui comprennent qu’aujourd’hui que c’est le moment pour les femmes et les jeunes filles de se faire élire massivement, diriger cette ville ainsi que cette province », a notifié le cadre de CNC/Kasaï-Central.

 » Il est temps d’accéder à des institutions politiques de notre pays et contribuer à son développement . Je suis déjà très émue de voir ma base en train de renouveler sa confiance à mon égard », a conclu Mme Kamueka au cours de l’interview.

Rappelons que Mme Mamie Rose Kamueka est également Présidente de la Fondation qui porte son nom.
Elle s’est faite enrôler le week-end dernier à Kananga, chef-lieu de la province du Kasaï Central, accompagnée d’une foule au centre d’inscription de l’école primaire Buena Muntu.

Votre avis sur cet article