[pro_ad_display_adzone id=5907]
Société

Les médias appelés à adopter le processus Journalism Trust Initiative.

« Restaurer de la confiance dans le journalisme » a été le thème de la formation qui a réuni, mardi 4 avril 2023, les responsables des médias, éditeurs et journalistes, afin de discuter avec ceux qui connaissent déjà l’application du processus JTI, faire le suivi par rapport à leur évolution, mais aussi accompagner les nouveaux médias qui découvrent l’application pour la première fois del’adopter.

Le numéro un Afrique JTI, Marc Aboflan, a animé cette formation dans l’objectif de sensibiliser le maximum de médias.
Environ 60 médias de la République Démocratique du Congo se sont engagés à ce processus, seule une dizaine ont déjà publié leur rapport de transparence.
Parmi les pays qui sont en avance par rapport à l’outil JTI figurent la Côte d’Ivoire, la RDC, le Togo et la Tunisie, a souligné Marc Aboflan.

Il a reconnu que quelques difficultés subsistent encore en ce qui concerne l’organisme de certification en Afrique, avant d’indiquer que la qualité et le contenu d’aujourd’hui constituent un passage obligé pour tous les médias.  » Question d’aider nos pays à faire face aux différentes crises. La JTI est un label de qualité qui certifie la crédibilité et la confiance qu’ on peut avoir dans le journalisme « .

Prenant la parole, Madame Christiane Ekambo, responsable du média en ligne journaldesnations.net s’est dit satisfaite de la formation. Son média, dit-elle, est classé parmi les organes de presse qui ont deja fini le rapport de transparence et enregistré au processus de l’application en entendant l’évaluation par les partenaires des Reporters sans Frontières (RSF).

 » Avec JTI, aujourd’hui, nous savons comment faire pour avoir la visibilité et la crédibilité par rapport à ce que nous faisons. Notre média est déjà répertorié par d’autres entreprises, partenaires pour pouvoir bénéficier d’un éventuel financement », a déclaré Mme Ekambo.

Pour Edmon Izuba, patron du média en ligne Opinion-Infos.Cd, il dit être heureux de prendre part à cet atelier qui vient finaliser le processus déjà en cours et aussi pour l’ accompagnement des organisateurs dans tout ce qu’ils font commetravail.

Il sied de signaler que la JTI a été initiée par l’ONG Reporters sans frontières (RSF), chargée de sa mise en œuvre sur le marché mondial. Celle-ci a reçu le soutien de l’Union européenne de Radio-Télévision (UE/EBU), de l’Agence France Presse (AFP). Elle a été élaborée par un panel d’experts internationaux selon le processus ISO et sous l’égide du Comité Européen de Normalisation (CEN) et publiée sous la forme du Workshop Agreement CWA 17 493 en décembre 2019.
En tant que « bien d’utilité publique » et à titre de référence, elle est téléchargeable librement.

L'auteur

Christelle Mpongo, Éditrice Général, Fondatrice du Magazine Femme d'Afrique.