Actualité

Les femmes candidates et les journalistes s’engagent à travailler en réseau

L’ONG Journalistes pour les Droits Humains (JDH-RDC) a organisé, vendredi 10 novembre 2023, à Kinshasa, un atelier de réseautage à l’intention des femmes candidates et les professionnels des médias, sous le thème :  » comment les femmes candidates peuvent collaborer avec les journalistes pour réussir la campagne électorale ? « 

L’objectif principal est d’amener les participants à renforcer leur collaboration pour permettre aux candidates de savoir approcher les médias et bien communiquer pour une mobilisation de masses électorales. Il est également question de permettre aux participants à renforcer leur collaboration en réseau ainsi que leur engagement dans la protection, la défense et la promotion des droits des femmes et jeunes filles candidates en République démocratique du Congo.

A l’issue de cet atelier, les deux parties ont pris l’engagement de se mettre en réseau pour faire la promotion des femmes candidates.
Les professionnels des médias ont accepté d’assurer aux femmes et aux hommes l’accès équitable aux médias et de faire preuve du respect de l’éthique et de la déontologie professionnelle.

De leur côté, les femmes candidates s’engagent de se rendre disponible pour le rendez-vous avec les journalistes et de partager les opportunités médiatiques favorables aux femmes candidates pour leur visibilité.

Lors de son intervention, le Secrétaire général de l’Union Nationale de la Presse du Congo (UNPC), Jasbey Zegbia Wembulu a démontré comment est-ce que le réseautage peut être profitable aux femmes et filles candidates.
 » La collaboration entre les candidates à l’élection et les journalistes s’avère cruciale pour la réussite d’une campagne électorale. Je pense que le réseautage a une force indescriptible. C’est depuis la nuit du temps que le réseautage a toujours été bénéfique par rapport à ceux qui le mettent en pratique « , a-t-il signifié.

Pour M. Zegbia Wembulu, les nouveaux candidats députés qui entrent dans la sphère politique doivent avoir un réseau très élevé.  » Le réseautage aura un bel impact dans leur carrière et va permettre à ces candidats de tisser de bonnes relations avec le personnel des médias qui a, leur tour, pourra porter leur voix au-delà de leur environnement immédiat « , a déclaré le SG de l’UNPC.

Quant au Gestionnaire principal de JDH, Prince Murhula, il était important de renforcer le lien entre les femmes candidates et les journalistes parce que la campagne électorale exige, biensûr, le travail du terrain mais également le travail des médias.
 » Cette activité est de faire le réseau entre les femmes candidates et les journalistes, mais aussi de renforcer les stratégies pour une meilleure communication de femmes pendant le processus électoral « , a-t-il ajouté.

M. Murhula a notamment indiqué que JDH travaille depuis 2019 dans le cadre de son projet  » Canada monde : la voix des femmes et des filles » qui vise à renforcer les politiques au niveau national. Aussi, les compétences des femmes et filles dans le cadre de renforcer notamment leur participation dans la gestion de la chose publique.

Quelques réactions

Selon une candidate, Irène Mbikayi wa Mbikayi, cet atelier a été une opportunité pour elle afin d’apprendre l’importance du réseautage.  » Ce lien de collaboration entre les candidates et les médias va nous permettre à mobiliser la masse pour les élections qui arrivent « , dit-elle.

A en croire la journaliste Chouchranie Ilunga, cet atelier les a permis d’échanger avec les femmes candidates.  » Nous venons de prendre l’engagement d’accompagner ces femmes tout au long de ce processus électoral, surtout lors de la campagne électorale qui va débuter dans quelques semaines en RDC « , a-t-elle révélé.

Et de poursuivre :  » Nous demandons aux femmes candidates de s’ouvrir aux médias à chaque fois qu’elles seront sollicitées pour les interviews ou pour avoir les informations. Je pense qu’en travaillant ensemble nous allons leur permettre de ravir des sièges au niveau des législatives nationales et provinciales « , a insisté Mme Ilunga.

TS

L'auteur

Christelle Mpongo, Éditrice Général, Fondatrice du Magazine Femme d'Afrique.