BGFI – 3 Qualifié
BGFI – Rakka Cash
BGFI – Payement Impôt
FDA 10 ans Bannière
Politique

Kananga : Marie Thérèse Pasua Nzambi se lance à la députation provinciale

Parmi les femmes de la province du Kasaï-Central qui ont déposé leurs candidatures aux législatives provinciales, il y a également Marie Thérèse Pasua Nzambi, ancienne bourgmestre de la commune de Katoka.
Elle est alignée sur la liste électorale de parti politique Front des Indépendants pour la Démocratie Chrétienne (FIDEC), membre du regroupement politique Alliance des nationalistes A25.

 » Après mon passage réussi à la tête de la commune de Katoka, j’ai décidé d’être candidate aux élections provinciales dans la ville de Kananga. Question de plaider en faveur de ma communauté, surtout pour les femmes et filles marginalisées « , a-t-elle déclaré au cours d’un entretien nous accordé.

A la tête de la commune de Katoka de 2019 à 2023, Mme Pasua Nzambi est le modèle de la persévérance et de la patience dans une communauté où la femme n’est pas prise en compte dans la gestion des institutions politiques et publiques.

Lors de son passage dans cette municipalité, elle a fait de la lutte contre l’insalubrité son cheval de bataille. C’est ainsi qu’elle a mis en place une équipes des jeunes volontaires pour l’assainissement de la commune.
Mme Pasua Nzambi a également fait savoir que grâce à son plaidoyer mené auprès du gouverneur intérimaire Tharcisse Kabatusuila, la commune de Katoka a été dotée d’un bâtiment administratif moderne, construit sur fonds propres de la province.
Son engagement pour la sécurité des personnes et de leurs biens a fait qu’elle puisse construire, avec les recettes générées au niveau de la commune, un poste de police dans chaque marché.

Parcours professionnel

Graduée en sciences sociales, Mme Pasua Nzambi a consacré toute sa vie dans l’enseignement.  » Pour moi, le métier d’enseignant est une vocation et une passion pour avoir consacré toute ma jeunesse. Je suis enseignante de formation, j’adore mon métier qui est, en fait, dans mon sang. En plus, j’ai enseigné même mes propres enfants « .

S’agissant de sa passion pour l’enseignement, elle dit pouvoir suivre les pas de sa mère. Elle a débuté sa carrière professionnelle à l’EP Kunansanga de Kambuanya, une école qui était dirigée par sa mère.
Actuellement, Mme Pasua Nzambi est enseignante au Complexe scolaire Chenouda de Biancky. Aussi, fonctionnaire de l’Etat à la division du budget depuis 1991.

Elle a été également animatrice d’alphabétisation à Bamamu Tabulukayi, un centre d’apprentissage catholique.
Fervente catholique, elle est secrétaire de la commission femme à la paroisse Saint Clément et membre active dans différents mouvements d’actions catholiques de la paroisse Saint Pierre et Paul.

Notons qu’elle fut, de 2018 à 2022, présidente fédérale adjointe de la ligue des femmes et Secrétaire Rapporteure Interfédérale de l’Union des Démocrates Africains (UDA).

Ce portrait est réalisé grâce à l’ONG FMMDI avec l’appui du Fonds Canadien aux Initiatives Locales (FCIL), dans le cadre du projet  » Accroître la participation de la femme et de la jeune fille au processus électoral dans la province du Kasaï en RDC par le renforcement de leurs capacités et la sensibilisation « .

Jean Claude Ngalamulume Bakamubia

Votre avis sur cet article