BGFI – 3 Qualifié
BGFI – Payement Impôt
BGFI – Rakka Cash
FDA 10 ans Bannière
Éducation

Lancement officiel de la 3ème édition du prix de la littérature de la jeunesse

La coordonnatrice de l’Asbl « Nous et le livre », Jenny Kilele, a, vendredi 28 avril 2023, lancé officiellement la 3ème édition du prix de la littérature de la jeunesse dénommée « Yolande Elebe Mandembo ».
C’était au cours d’une conférence de presse qu’elle a animé au Centre Wallonie-Bruxelles Kinshasa, en compagnie de l’écrivain Yolande Elebe et de la Marainne de « Nous et le livre », Bibi Kisolokele.

Mme Kilele a affirmé qu’en organisant ce prix littéraire, il est question de susciter l’esprit d’émulation auprès des jeunes, de créer des nouveaux talents dans l’écriture et de montrer qu’il y a des modèles congolais dans le domaine de la littérature.

« C’est ainsi que ce prix porte le nom Yolande Elebe Mandembo, une femme poétesse et écrivain. Une manière pour nous de présenter les femmes de valeur qui font la fierté de notre pays », a déclaré la coordonnatrice de l’Asbl « Nous et le livre ».

Selon elle, il est important de démontrer qu’il y a aussi de femmes qui se distinguent par leur travail dans le métier.  » C’est dans cette optique que nous avons voulu honorer Mme Elebe Mandembo qui a déjà dans son actif quatre ouvrages « , a-t-elle signifié.

Pour cette année, a précisé Mme Kilele, son association va travailler avec 10 écoles reparties dans quatre districts (Mont-Amba, Tshangu, Funa et Lukunga) et chacun de ces établissements scolaires aura à présenter 10 élèves.
Sur un total des 100 élèves qui prendront part à ce concours littéraire, Il y aura un participant par école, mais seuls les cinq meilleurs élèves qui seront primés.

Le concours sera accès sur la nutrition et la sécurité alimentaire, sous le thème : » lire pour apprendre et lire pour notre sécurité alimentaire et nutritionnelle ». Le but est de réveiller la population congolaise, particulièrement la jeunesse de savoir lire des étiquettes à chaque fois qu’ils vont acheter leurs aliments.

L’importance du livre soulevé

De son côté, l’écrivain Mme Yolande Elebe Mandembo, première femme à être immortalisée, dit pouvoir suivre les activités de cette Asbl depuis plusieurs années.  » En tant qu’écrivain, je ne peux qu’être totalement engagée sur les questions liées à la littérature « , a-t-elle ajouté.

Elle a également fait savoir qu’il est bon pour les enfants de pouvoir se familiariser aux livres, avant de notifier qu’on ne se rend pas compte à quel point le livre est important.
 » Personnellement, j’ai plus appris avec le livre qu’à l’école. Avec le livre, on s’inspire notamment des expériences des autres. C’est pourquoi, je conseille à ceux qui veulent se lancer dans un domaine de pouvoir lire les ouvrages écrits par ceux qui les ont précédés. C’est une clef de succès parce qu’on gagne déjà en expérience avant même de se lancer dans la profession « , a signalé Mme Elebe Mandembo

Se référant au thème choisit qui met ensemble la littérature et la nutrition, cet écrivain a renseigné que quand on nourrit le corps, on doit également nourrir l’esprit.  » Une fois que celui-ci est nourri, il a de la connaissance et celle-ci permet de combattre certains maux même au niveau de la nutrition, notamment la malbouffe « , a-t-elle renseigné.

Elle a indiqué que lorsqu’on ne sait pas qu’une telle nourriture n’est pas bonne pour soi, cela peut entraîner à la longue des graves problèmes de santé.

 » Grâce à ce thème, ces élèves auront à faire de recherche pour pouvoir écrire leur texte. Ils vont donc apprendre, et ça leur permettra aussi de parler, autour d’eux, sur la malbouffe et la malnutrition », a conclu Mme Elebe Mandembo.

En tant que la marainne de l’Asbl « Nous et le livre », Me Bibi Kisolokele, a raconté que cette Asbl est la concrétisation d’un rêve qu’elle accompagne depuis sa matérialisation.

« Aujourd’hui, j’ai voulu particulièrement saluer la coordonatrice de  » Nous et le livre » pour son initiative, son obstination et sa foi en son rêve. Je pense qu’elle va réaliser son rêve principal, consistant d’avoir des bibliothèques dans toutes les communes avec une application digitale pour que tous les jeunes puissent connaître le livre », a-t-elle poursuivi.

Notons que cette 3ème édition de ce prix littéraire coïncide avec le 8 ans d’existence de l’Asbl  » Nous et le livre »
Cette ONG a été lancée le 23 avril 2015, afin de susciter notamment le goût de la lecture auprès des enfants, en particulièr, mais aussi auprès des personnes vivant avec handicap.

L'auteur

Votre avis sur cet article