Société

Kasaï Central :Le CRONGD outille 35 femmes leaders sur leur forte participation dans les instances décisionnelles

Le conseil régional des organisations non gouvernementales de développement du Kasaï (CRONG) a ouvert ce mercredi 03 novembre 2021 à Kananga chef-lieu de la province du Kasaï Central, un atelier de formation en faveur d’une trentaine de femmes leaders sur les stratégies de l’émergence dans les sphères politiques.

Cet atelier de trois jours soit du 03 au 5 novembre,est axé sur la problématique de la faible représentativité des femmes dans les sphères de prise de décisions où il s’observe un contraste marrant entre le nombre élevé des femmes dans le corps électoral et les maigres proportions de leur accès au pouvoir.

A en croire les organisateurs, cette situation est fruit de l’incidence des violences basées sur le genre perpétuées par plusieurs traditions et croyances qui réduisent considérablement les pouvoirs d’action et de décision de la femme au Kasaï central.

“Les discrimination basées sur le genre sont si fortes qu’elles amenuisent toutes les chances d’émancipation et d’autonomisation de la femme et de la jeune fille, ce qui le rendent encore plus vulnérables et exposées à toutes sortes de violences”, a fait savoir Albert Kyungu Secrétaire exécutif de CRONGD.

Il ajoute que cette formation va se pencher sur ce front pour une lutte efficace qui vise à susciter, aiguisé et à équiper les femmes pour qu’elles s’engagent activement en vue de conquérir les sphères de décisions en politique dans l’exercice du pouvoir au Kasaï central.

Ces femmes leaders potentielles candidates aux prochaines élections seront outillées sur différents thèmes à savoir: la culture politique, le système et régime politique, le système électoral congolais, les stratégies pour conquérir les sphères de pouvoirs, la perception kasaiennne de l’engagement politique de la femme, le garanti juridique etc.

“Dans les jours avenirs ce sont les élections 2023 qui se pointent à l’horizon et nous pensons que les bagages que nous auront apporté à la femme vont l’aider à remplir son rôle de façon efficace. Pas une une femme qui va jouer le rôle de figurant et que ce sont les autres qui décident. Nous voulons avoir des femmes, à la députation, au gouvernorat et à tous les niveaux mais des femmes compétentes”, renchérit-il.