Société

Kasaï-Central : FMMDI plaide pour l’élargissement du champ d’actions du projet JAD

La Directrice pays de l’ONG Femmes main dans la main pour le développement Intégral (FMMDI), Nathalie Kambala Luse a plaidé auprès des bailleurs des fonds pour la pérennisation ainsi que la duplication du projet Justice, autonomisation et dignité pour la femme et la fille (JAD). Un projet qui a été exécuté pendant 5 ans dans la ville de Kananga et à Tshimbulu, deuxième ville de la province du Kasaï-central.

Ce plaidoyer est intervenu mercredi 17 mai 2023 au cours de la visite d’une délégation du ministère national du Genre, famille et enfant et des agences de mise en œuvre des Nations-Unies ( UNFPA, PNUD, BCNUDH).

L’objectif spécifique de cette mission conjointe à Kananga a commencé dans l’ONG FMMDI dans le cadre de son projet JAD concernant la prévention et la réinsertion socio-économique.

 » La mission principale de la délégation, c’est d’abord d’apprécier les réalisations majeures, de palper du doigt les résultats clairs qu’on a obtenu dans ce projet « , a déclaré Mme Kambala Luse.

Et d’ajouter  » nous sommes en train de faire un grand plaidoyer auprès des autorités politico-administratives. Il s’agit notamment du ministère national du genre qui a porté ce programme JAD ainsi que toutes les agences des Nations-Unies concernées pour voir dans quelle mesure nous pouvons encore pérenniser ces activités ou le dupliquer dans d’autres sites ou territoires « , a-t-elle martelé.

Signalons que ce projet Justice, autonomisation et Dignité de la femme et fille (JAD) était lancé en 2018 et se clôture officiellement au mois de juin 2023.