BGFI – Payement Impôt
BGFI – 3 Qualifié
BGFI – Rakka Cash
FDA 10 ans Bannière
Société

Kasaï-Central : des leaders musulmans pour la participation des femmes et filles musulmanes dans les instances décisionnelles

Plus de cinquante leaders, venus des différentes mosquées de la ville de Kananga ont, du jeudi 23 au samedi 25 mars 2023, participé à une conférence-débat sur la participation des femmes et filles musulmanes aux instances de prise de décisions.

Oganisées par l’ONG Mamans An’sar du Congo (MAC), avec le financement de Fonds des Nations-Unies pour la population, ces assises visent à encourager les femmes et filles musulmanes longtemps oubliées à se faire représenter dans les institutions du pays.

Pour la coordonnatrice de l’ONG Mamans An’sar du Congo, Sabina Kabulo, la participation de la femme, en général, et musulmane, en particulier, aux instances de prise de décisions contribue à la paix et au développement du pays.

« Nous sommes, sans ignorer, que quand la femme participe aux instances de prise de décisions, ça contribue au développement et à la paix d’une nation », a-t-elle déclaré.

Elle a, par ailleurs, appelé ces leaders religieux à un changement radical pour que les femmes et filles musulmanes soient à l’abri de discrimination partout où elles se trouvent.

De son côté, la coordonnatrice du Cluster VBG, Angélique DIKOUME, qui a salué cette initiative, veut que les séances de renforcement des capacités soient multipliées pour changer la donne.

« Nous allons accompagner l’ONG MAC pour voir dans quelle ces séances seront mises en œuvre », a-t-elle signifié.

Il sied de noter que cette conférence-débat a été lancée, dans la salle de réunion de l’UNFPA, par le représentant de chef de division provinciale du genre, famille et enfant.

Votre avis sur cet article