BGFI – 3 Qualifié
FDA 10 ans Bannière
BGFI – Payement Impôt
BGFI – Rakka Cash
Société

Elections 2023: la détermination du Chef de l’Etat d’accompagner la congolaise à travers la masculinité positive saluée

Le cabinet d’Etudes et des stratégies électorales, par le biais de sa cellule de la Masculinité positive, a, en collaboration avec le ministère du Genre, Famille et Enfant, organisé une marche de soutien le samedi 11 Novembre 2023, à Kinshasa.
L’objectif est d’encourager la particpation des femmes au processus électoral et permettre à celles-ci de pouvoir relever la tête pour accéder à des postes de responsabilité en République démocratique du Congo.

Il a été également question de présenter ces femmes candidates venues de quatre coins du pays et aussi d’encourager les dames pour leur participation à la vie politique nationale. Aussi, pour susciter la cohésion entre les femmes et pousser les autres femmes à voter pour leurs semblables.

La place des Evolués dans la commune de la Gombe, a été le point de départ de cette marche qui a eu comme point de chute le Palais du peuple. Plusieurs femmes candidates de toutes les tendances politiques, les membres de la societé civile ainsi que les jeunes filles et les hommes genrés ont pris part à la marche pour soutenir la cause de la gent féminine.

Au cours de cette marche, les femmes candidates n’ont cessé de jurer, pour ces  » élections de 2023, sur leur présence au parlement.

Pour sa part, la Coordonnatrice adjointe du cabinet d’etudes et des stratégies électorales et de développement, Varlette Mampasi, dit être satisfaite du déroulement de cette activité qui renseigne sur l’évolution positive de la situation de la femme en politique en RDC.

Elle a, par ailleurs, invité les hommes et les femmes à continuer de progresser vers l’égalité des chances, le respect des droits acquis et la conquête des nouvelles perspectives d’avenir pour les femmes.

En ce qui concerne la ministre du Genre, Famille, et Enfant, Mireille Masangu Bibi Muloko, elle a tout d’abord salué la détermination du Chef de l’Etat, Felix Antoine Tshisekedi, pour son soutien et sa détermination d’accompagner la congolaise à travers la masculinité positive.

Elle a notamment exprimé sa détermination à accompagner la vision du Président de la République qui consiste à promouvoir au plus haut niveau le leadership féminin et d’encourager la candidature de la femme.

 » Notre vœu pour cette législature de 2023 est de voir la proportion des femmes députées et Sénatrices passée de 10,3% à 40 % à l’Assemblée nationale et de 20% à 40% au Sénat. Il va de même pour les autres assemblées au niveau communal, territorial et provincial « , a fait savoir la Ministre Masangu.

Signalons que les femmes candidates venues de plusieurs provinces de la RDC ont demandé à la Ministre du Genre de penser surtout aux difficultés des femmes candidates qui se trouvent à l’intérieur du pays.

Il est important de retenir que sur toute l’entendue nationale, il y a un faible taux, soit 17%, de représentativité des femmes sur la liste des candidatures publiée par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI).

Hornela Mumbela

L'auteur

Votre avis sur cet article