[pro_ad_display_adzone id=5907]
Société

Conflits à Malemba-Nkulu: le Collectif des femmes du Kasaï condamne les actes de violence contre les kasaïens

Dans une déclaration faite le mercredi 15 novembre 2023, le Collectif des femmes de la province du Kasaï a déploré les actes de violence dont sont victimes les ressortissants du grand kasaï vivant dans la province du haut-Lomami.

Le récent décès de quatre personnes suite à la torture, a suscité l’indignation des femmes de ce Collectif qui ont estimé que le tribalisme ne fait pas partie des habitudes des kasaïens.

« Nous sommes indignées à cause des violences et des tueries subies par nos frères et sœurs résidents dans la province du Haut-Lomami, précisément au territoire de Malemba-Nkulu. A ce jour, dans un pays dit démocratique, il est inadmissible qu’il y ait ce genre de barbaries « , pouvons-nous lire dans cette déclaration dont une copie nous est parvenue.

Elles ont également condamné avec la dernière énergie des violences et tueries généralisées sur le peuple kasaïen habitant à Malemba-Nkulu pendant cette période électorale où la paix, l’unité et la cohabitation pacifique doivent être prêchées.

Ces femmes réunies au sein dudit Collectif se sont appuyées sur l’article 30 de la Constitution de la RDC qui stipule que  » toute personne qui se trouve sur le territoire national a le droit d’y circuler librement, d’y fixer sa résidence, d’y quitter et d’y revenir dans les conditions fixées par la loi. Aucun congolais n’est peut-être expulsé du territoire de la République ni être contraint à l’exile, ni être forcé à habiter hors de sa résidence habituelle « 

Par ailleurs, elles ont notamment formulé des recommandations en demandant aux autorités politico-admistratives de protéger la communauté Kasaïenne vivant à Malemba-Nkulu et celle vivant dans l’espace du grand Katanga en général.

A la justice de se saisir du dossier afin que les auteurs de ces crimes puissent répondre de leurs actes.

Jean Claude Ngalamulume Bakamubia