BGFI – Payement Impôt
BGFI – 3 Qualifié
FDA 10 ans Bannière
BGFI – Rakka Cash
Culture

Belinda Dongo : « le combat est plus contre le patriarcat traditionnel « 

En marge de la Journée internationale des droits des Femmes, Belinda Dongo, promotrice de Made in africa (MIA) Identity, un évènement panafricain qui vise la promotion de l’identité africaine, a indiqué que le bilan sur les conditions des femmes reste insatisfaisant.
Déplorant les disparités entre l’homme et la femme, Belinda Dongo identifie des solutions qui permettront à combler ces inégalités. Elle a insisté sur l’importance de sortir de la logique de « patriarcat traditionnel ».
Selon elle, les filles doivent s’impliquer dans la formation, le renforcement de capacité et le leadership politique.
En parlant de ses engagements, parcours, lutte et perspectives, Belinda Dongo se livre, sans tabous, dans un entretien exclusif accordé à Femme d’Afrique Magazine.

Femme d’Afrique Magazine ( FDA): Pouvez-vous vous présentez aux lecteurs de notre magazine ?

Belinda Dongo ( BD): Je suis une femme entrepreneure, activiste et agent du changement, et Directrice de Virtual Masq Sarlu, une entreprise de communication et de diverses prestations de service.
Je suis promotrice de Made in africa (MIA) Identity, un évènement panafricain qui vise à promouvoir l’identité africaine à travers les signes extérieurs de beauté qui sont la peau, les cheveux et la mode.
Je suis également représentante RDC de l’organisation Maman SOLOEOTOP, une structure de femme qui milite pour l’autonomisation de la cheffe de famille dite monoparentale.
Enfin, depuis 2023, j’assume la présidence nationale de la Jeune chambre Internationale RDC (JCI) ayant pour but d’offrir aux jeunes de 18 à 40 ans des opportunités de développement du leadership, tout en leur donnant la capacité d’apporter un changement positif.

FDA: Vous êtes à la tête de plusieurs organisations. Pouvez-vous nous parler de votre mission dans ces différentes structures ?

BD: Avec la Jeune chambre Internationale RDC, nous offrons des formations adaptées aux besoins des jeunes entrepreneurs. Nous mettons plus l’accent sur trois volets, à savoir la relance économique des jeunes, le renforcement de capacités et la santé mentale. Une centaine de membres sont déjà formés en leadership, en developpement personnel et en art oratoire.
Avec MIA Identity, nous voulons éduquer et conscientiser nos frères et sœurs, particulièrement la jeunesse africaine à se réapproprier notre identité culturelle. C’est en fait, la première étape cruciale vers le développement de nos pays dans tous les domaines. Si on s’accepte, on s’aime tel que l’on est.
Avec MAMANSOLOEOTOP nous prônons la réinsertion sociale des mères célibataires, principalement les filles-mères, en leur dotant des capacités nécessaires pour assurer leur autonomisation.
Bref, mes actions et plaidoyers tournent autour du changement de mentalité et de l’égalité des sexes.

FDA: La Journée internationale des droits des femmes est une opportunité pour faire un bilan sur la situation des femmes. Comment se présente, de nos jours, les conditions des femmes en Afrique ?

BD: Nous devons le dire qu’une grande partie des femmes se réveillent, prennent conscience de leur potentiel et importance dans le developpement du continent.
Cependant, les jeunes filles doivent s’impliquer un peu plus dans la formation, le renforcement des capacités et le leadership politique. Pour cela, le combat pour l’égalité des sexes et plus contre le patriarcat traditionnel, qui a tendance à restreindre le rôle de la femme, en femme au foyer, doit être renforcé.

FDA: Parlez-nous de vos perspectives d’avenir au sein de JCI RDC ?

BD: Nous allons lancer le concours des jeunes entrepreneurs créatifs en RDC pour que leurs projets innovateurs soient connus. La tranche d’âge de ces jeunes sera de 18-40 ans , et ce, dans plusieurs secteurs d’activités.
Nous aurons aussi à organiser la 4ème édition du MIA Identity, du 16 au 17 Juin 2023 à Kinshasa, sous le thème: « retour aux sources 1 : à la rencontre de héroïnes et héros oubliés ».
Enfin, il sera tenu, le 7 Juin 2023 à l’université Bel Campus, le Sommet de la maman solo pour aborder diverses thématiques liées à la situation des mères célibataires.

FDA: Votre mot de la fin ?

BD: Grand merci à vous pour cette merveilleuse opportunité, y compris à vos fidèles lecteurs pour leur attention.

Victoria NDAKA

L'auteur

Votre avis sur cet article