FDA Magazine
Culture

stacy Fru, Hemly Boum et Osvalde Lewat trois écrivaines élevées au rang de chevalier du Mérite camerounais

La salle de convivialité du Musée national a eu de la peine à contenir tant d’émotions. Familles, amis et confrères de la plume et du micro sont venus soutenir trois artistes trois  femmes. Les écrivaines HEMELY BOUM, OSVALDE LEWAT et STACEY FRU étaient au cœur d’une cérémonie d’hommage et de remise de distinctions honorifiques accordées à titre exceptionnel par le Président de la République. Elles sont ainsi mises en lumière pour leur travail acharné et leurs grands prix littéraires internationaux elles ont toutes été élevées la dignité de chevalier de l’Ordre du mérite Camerounais au nom du chef de l’état. HEMLEY BOUM est Grand Prix littéraire d’Afrique noire 2015 et prix les Afriques en 2016 avec « Les maquisards » elle a également remporté le prix AHMADOU KOUROUMA 2020 avec  « Les jours viennent et passent ». Grace à son roman « Les Aquatiques » OSVALDE LEWAT a elle aussi été sacrée prix AHMADOU KOUROUMA 2022, et cette année elle est devenue la toute première lauréate du Grand Prix panafricain de littérature, décerné en février dernier par l’Union africaine. Sans oublier le Prix du rayonnement de la langue et de la littérature française, un Prix de la prestigieuse académie. STACEY FRU est la plus jeune du trio sous feux des projecteurs. Agée de 15 ans, elle publie son premier livre « SMELLY CATS » à 8 ans, elle a été distinguée plusieurs fois pour ses activités humanitaires.

Sur le plan littéraire, en 2019, elle reçoit le Prix panafricain pour une œuvre littéraire et elle est désignée Prix mondial de l’enfant prodigue en 2020. Pour saluer ces balles plumes féminines, le ministre des Arts et de la Culture, BIDOUNG MKPATT, était accompagné d’autres membres du gouvernement : le ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement Supérieur, le Pr. JACQUES FAME NDONGO, le ministre de la Promotion de la Femme et de la Famille, MARIE- THERESE ABENA ONDOA, mais aussi les ministres du Travail et de la Formation Professionnelle, GREGOIRE OWONA et ISSA TCHIROMA BAKARY. « C’est le génie que nous célébrons. Le Cameroun est fier de vos prestations. Par vos prouesses vous avez une fois de plus démontré aux yeux du monde entier la preuve du dynamisme et de la vitalité de notre richesse artistique et culturelle, je voudrais vous exprimer la reconnaissance de la Nation qui loue la détermination et le sens du patriotisme qui vous ont toujours caractérisées » a rappelé le ministre BIDOUNG MKPATT.

Parlant au nom des écrivains du Cameroun, Pabé Mongo, coordinateur du pôle Arts littéraires au Minac a apprécié les sacrifices consentis par ces romancières et qui ont permis  à celles-ci de briller sur le plan international. Des primes d’une hauteur de 5 millions de francs ont été offertes aux trois récipiendaires en accompagnement de leurs distinctions.

L'auteur

Votre avis sur cet article