FDA Magazine
Politique

Kasaï Oriental: Bonne nouvelle pour les femmes et filles, FMMDI entame sa série d’activités

Les femmes et filles victimes des violences sexuelles et celles basées sur le genre vont désormais bénéficier des services de l’ONG Femme main dans la main pour le développement intégral (FMMDI) . Après les provinces Kasaï Central et Kasaï, le staff de cette organisation humanitaire est à pied d’œuvre dans la province du Kasaï Central pour conquérir . La directrice-pays de FMMDI, Nathalie Kambala Luse, a fait savoir ce mardi 18 juillet 2022 que son organisation a débuté les consultations avec les différentes couches sur les différentes pratiques qui freinent épanouissement de la femme et la jeune fille.

Ce, dans le cadre du projet sur “Les mécanismes de prévention et la réponse de qualité des cas des violences sexuelles et celles basées sur le genre”, avec l’appui du Haut Commissariat des nations unies pour les réfugiés (UNHCR). Les activités lancées ce mardi sur le terrain, consistent à des échanges avec les autorités traditionnelles, leaders religieux et communautaires des régions où les répercussions des atrocités de 2016-2017 au Kasaï, continuent à se faire sentir. Pour ce faire, les équipes de FMMDI étaient dans les territoires de Tshilenge, Kabeya Kamuanga, Miabi et Katende. « Nos activités ont commencé d’abord par les échanges avec ces autorités, nous sommes déjà sur terrain aujourd’hui pour les consultations. Elles vont continuer avec les différentes communautés surtout dans les territoires où il y avait quelques atrocités de Kamuina Nsapu.

Nous étions à Kabeya Kamuanga, à Tshilenge, à Miabi et à Katende pour partager un peu avec les autorités traditionnelles pour voir comment les cas des violences sexuelles et celles basées sur le genre sont résolus dans leurs communautés. Quels sont les remèdes auprès des survivantes et comment est-ce qu’on puni les auteurs de ces actes ignobles et dans quelle mesure les autorités traditionnelles pouvaient prendre l’engagement ou jouer leur rôle de la protection des femmes et filles de la communauté », a expliqué Nathalie Kambala Luse. Notre qu’en dehors des consultations et échanges, il es prévu le renforcement des capacités des autorités traditionnelles sur cette thématique, le plaidoyer et la signature de l’acte d’engagement. Bien avant ceci, l’équipe de FMMDI conduire par la directrice pays, Nathalie Kambala, a présenté ses civilités au ministre provincial de l’intérieur et à celle en charge du genre au Kasaï Oriental.

Votre avis sur cet article