BGFI – Payement Impôt
BGFI – Rakka Cash
FDA 10 ans Bannière
BGFI – 3 Qualifié
Société

Kananga : Vingt journalistes revisitent les notions élémentaires de la lutte contre l’exploitation et les abus sexuels.

l’ONG Cris du peuple opprimé « CPO » vient d’organiser un atelier de renforcement des capacités de vingt (20) journalistes et animateurs de dix radios émettant de Kananga sur la revisitation des notions essentielles de la protection contre l’exploitation et les abus sexuels, ainsi que sur les mécanismes de gestion des plaintes communautaires.
Les organisateurs de cette activité qui a duré deux jours de sont félicités de la maîtrise des matières traitées dont les professionnels de la plus ont fait montre durant cette formation, notamment leur connaissance exacte sur l’impact et la gravité des actes d’EAS, le rôle à jouer dans la prévention de ces fléaux.
La coordonnatrice de Cris du peuple opprimé, Dr. Marleine Ndelela, a souligné qu’il était impérieux de renforcer les capacités des journalistes à cette thématique cpmplexe, ajoutant que les participants sont désormais retenus parmi les personnes-clés capables de:influencer les masses vulnérables.
Pour elle, les journalistes sont opérateurs de changement et de sensibilisation .
Cette formation, rappelle-t-on, s’inscrivait dans le cadre de l’exécution du projet de  » mise en place de mécanismes communautaires de gestion des plaintes.

[avatar user= »JeanClaude » size= »original » align= »center » link= »www.femmedafrique.net « ]Nous luttons pour rendre la femme autonome [/avatar]

Votre avis sur cet article