BGFI – Payement Impôt
BGFI – 3 Qualifié
FDA 10 ans Bannière
BGFI – Rakka Cash
Société

Kananga : Plus de 60 filles-mères sensibilisées sur l’hygiène corporelle et la protection de l’environnement

À l’occasion de la célébration du 62ème anniversaire de l’indépendance de la République Démocratique du Congo, l’ONG « Ligue des femmes et filles instruites pour le développement » (LIFID) a tenu, ce l’undi 27 juin, un atelier de sensibilisation au centre Jukayi, situé dans la commune de Katoka à l’intention de 67 filles mères sur le thème « La fille mère et l’environnement ».

Selon Régine Mbombo, Coordonnatrice nationale de cette structure, cet atelier avec les filles-mères du centre Jukayi de Kananga, intervient dans le cadre de la mission principale de sa structure, qui est celle d’encadrer la jeune femme partant de sa période d’hygiène, sa santé sexuelle et reproductive ayant comme corollaire, la vulgarisation du fonctionnement du cycle menstruel chez toute femme à l’âge de procréer.

« Le choix du centre Jukayi se justifie par le fait que, c’est une interpellation à l’endroit des filles mères surtout celles vivant avec handicap. Il est vrai que plusieurs filles-mères proviennent du camp militaire, et donc il était important, pour nous, de venir à la source afin de résoudre le problème, mais aussi aider ses filles à retrouver une nouvelle chance dans la communauté », précise-t-elle.

À en croire Rachel Mbombo, principale formatrice de l’atelier et coordonnatrice provinciale, la question de l’hygiène pour la femme en générale se pose avec délicatesse car actuellement nous avons plusieurs maladies dans notre environnement liées à la tenue régulière de l’hygiène.

« Il est important d’assainir les milieux dans lesquels nous vivons. En tant que filles-mères, nous devons avoir l’habitude d’avoir l’hygiène corporelle et celle de l’environnement. Il est préférable d’éradiquer le slogan qui estime qu’une fille ne se lave le matin, que si elle veut faire le marché », recommade-t-elle.

Marie Ngalula, Présidente de l’association des filles mères (AFIMA), quant à lui, prêché son auditoire avec un accent prononcé sur l’abstinence comme mécanisme efficace dans la prévention de certaines infections transmissibles à la suite d’un rapport sexuel avec un partenaire occasionnel, avant d’exercer ses filles-mères sur le calcul du cycle menstruel avec un cas pratique.

Notons LIFID est une organisation non gouvernementale créée par Régine Mbombo ayant pour mission d’encadrer la jeune femme dans le volet de son hygiène et de sa santé sexuelle et reproductive.

Signalons qu’à l’issue de cet atelier, AFIMA encadre les filles mères au centre Jukayi avec l’apprentissage professionnel de la coupe couture pour leur autonomisation. Cette année, elles sont environs 60 qui y participent régulièrement.

Votre avis sur cet article