BGFI – 3 Qualifié
BGFI – Rakka Cash
BGFI – Payement Impôt
FDA 10 ans Bannière
Éducation

UNESCO : Validation des indicateurs et outils de collecte du SIGE-EFTP

l’UNESCO a procédé ce mercredi 18 mai à la cérémonie officielle de validation des indicateurs et outils de collecte du système d’information de gestion de l’éducation (SIGE) pour l’enseignement et la formation technique et professionnel (EFTP).
Le but est de renforcer le système d’information existant, en y intégrant des indicateurs qui rendent compte non seulement de l’offre de formation professionnelle et technique, mais aussi de l’insertion professionnelle des diplômés
Les indicateurs et outils de collecte du SIGE-EFTP identifiés sont le fruit d’une collaboration tripartite fructueuse entre le Gouvernement de la RDC, la Corée du Sud et l’UNESCO. Ils concernent les départements ministériels qui offrent l’enseignement et la formation techniques et professionnels.
La ministre de la formation professionnelle, Antoinette Kipulu a salué cette initiative qui rencontre parfaitement les préoccupations du gouvernement de la République qui tient à donner une qualification pertinente particulièrement aux nombreux jeunes qui oeuvrent dans l’enseignement et la formation professionnelle et technique.


“ Lors de la première édition de l’examen de din d’études professionnelles, le gouvernement avait doté les meilleurs d’entre les participants, les kits professionnels pour leur permettre une intégration directe dans le monde de l’emploi”, a-t-elle déclaré.
El hadji Meissa Diop, chargé de bureau et représentant de Isaias Barreto da Rosa, Représentant de l’unesco en RDC empêché, a remercié et félicité l’ensemble des ministères en charge du sous-secteur de l’EFTP pour l’organisation de cette cérémonie solennelle de validation des indicateurs et outils de collecte du SIGE-EFTP, pour tous les efforts déployés et les énormes sacrifices consentis ayant permis d’assurer l’identification des nouveaux indicateurs à intégrer dans la collecte des données du SIGE.

“L’enseignement et la formation techniques et professionnels (EFTP) constituent un outil important des politiques publiques. Il peut soutenir la croissance économique et la réduction de la pauvreté ; faciliter la transition des jeunes vers un travail décent; améliorer la productivité des employés et permettre la réinsertion des sans emploi dans le marché du travail ; et promouvoir l’inclusion sociale.
Dans ce contexte, l’UNESCO plaide pour un soutien accru à l’EFTP dans les États membres et en particulier dans la région de la Communauté de développement d’Afrique centrale.”
Pour lui, compte tenu de l’importance stratégique de l’EFTP dans le processus de développement socio-économique du pays, il est essentiel d’assurer que le secteur de l’EFTP réponde plus efficacement aux besoins du développement socio-économique du pays. Cela pourrait être réalisé en promouvant les capacités du pays à collecter et à traiter les données et les statistiques relatives à la formation professionnelle et à l’insertion des formés.

A travers les efforts communs tripartites entre le Gouvernement Congolais, l’UNESCO et d’autres partenaires, la RDC a fait un grand pas vers la réalisation de sa vision nationale du SIGE.
A ce jour le pays dispose d’un SIGE Sectoriel unique basé sur les TIC et décentralisé dans toutes les provinces, piloté avec l’aide d’une plateforme application informatique moderne fonctionnant en ligne et hors ligne sur des ordinateurs, des tablettes et des téléphones portables. Le défi majeur qui reste à relever porte principalement sur la pérennisation du dispositif mis en place.

Le chargé de bureau a saisi l’opportunité pour lancer un appel à l’endroit des Responsables des Ministères présents à l’atelier pour les inviter à inscrire régulièrement dans le budget de leur département ministériel une ligne destinée à financer les opérations de collecte des données sur le terrain, seul gage de la pérennisation à long terme du processus de production des annuaires statistiques.

L'auteur

Journaliste depuis 2006, passionnée des sujets liées aux femmes et au genre. J'apprécie également les sujets économiques et les activités sportives féminines.

Votre avis sur cet article