Société

RDC/Kinshasa:Les femmes leaders haussent le ton sur la megestion de la capitale congolaise

C’est à travers une dénonciation faite ce samedi 02 Avril 2022, cette structure panafricaine voudrait absolument avoir l’éclaircissement et la justification concernant une taxe de 500francs congolais instituée par le gouverneur de la ville Gentiny Ngobila Mbaka via le ministre provincial de transport, qu’on récolte chaque jour auprès des motocycles communément appelés wewas.
Selon ce réseau des femmes, l’autorité urbaine n’est même pas intéressée aux risques que ces gens courent, ce Qui l’importe c’est la récolte frauduleuse de cette somme pour une destination inconnue.
D’après la coordonnatrice de cette structure, jusqu’à présent à Kinshasa, on ne voit aucun coin où les parkings ont été érigés en bonne efficience fruit de cet argent perçu, pourtant, les motocycles sont tellement tracassés .
Selon leurs statistiques, la ville de Kinshasa regorge plus de 13000 motocycles à Kinshasa, si on multiplie ce nombre par 500 on aurait une somme colossale qui ne Sert pas à la ville moins encore aux propriétaires.

Signalons que cette structure, a une coordination panafricaine des motocycles en son sine, et a toujours diligenté ses actions dans le sens d’aider les plus démunis.